Un bain de forêt pour se libérer du stress, les arbres au service de notre bien-être

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Un bain de forêt pour se libérer du stress, les arbres au service de notre bien-être

Publié le 31/10/2019 à 12:20 - Mise à jour à 12:22
Tiphaine HONORE / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Se sentir mieux en se baladant en forêt ou en câlinant un arbre, les promesses de la sylvothérapie séduisent de plus en plus d’adeptes aujourd’hui. Un bain de forêt pour retrouver calme et sérénité, voilà une invitation qui devrait séduire des citadins toujours pus nombreux.

 

 

Pratique ancestrale, la naturopathie séduit de plus en plus d’adeptes à travers le monde, en révélant les bienfaits de la nature sur notre organisme. L’annonce de la suppression du remboursement de l’homéopathie ne remet pas en cause cette tendance de fond, qui amène les citoyens à trouver des alternatives naturelles et efficaces pour se protéger des maux modernes. Lutter contre le stress, retrouver un sens à ses actions quotidiennes, voilà des ambitions qui peuvent amener chacun et chacune à (re)découvrir la sylvothérapie.

Plus de 80 % de la population française vit en ville, et c’est pour cela que de nombreux naturopathes invitent ces citadins à se déplacer jusqu’aux forêts avoisinantes afin de profiter des effets bienfaisants et apaisants des arbres. La balade en forêt représente la première étape de la sylvothérapie, en permettant de se libérer du stress du quotidien et en s’autorisant méditation et relaxation.

A lire aussi : Dépression saisonnière : et si vous pensiez à la luminothérapie ?

Bain de forêt ou câlin à un arbre, quand la nature invite à l’apaisement

Ralentir le rythme et prendre son temps, c’est le premier bénéfice de la sylvothérapie selon ses défenseurs, et pour cela il suffit de quelques heures passées à se balader. Le shinrin-yoku (littéralement bain de forêt) est très prisé des japonais, et les autorités nippones ont mis en évidence une baisse du taux de cortisol, l’hormone du stress, chez les adeptes de cette pratique.

Mais cette première étape peut amener les pratiquants à en vouloir plus dans cette quête de l’apaisement et de la plénitude. Les spécialistes invitent alors à câliner un arbre en l’enlaçant tout simplement. Pour certains, le front doit être placé sur l’écorce alors que pour d’autres il faudra surtout privilégier de bien choisir la partie nord de l’arbre. Mais tous les adeptes s’accordent pour souligner l’apaisement que ce câlin procure, même s’il n’existe pas, d’études scientifiques pour le confirmer.

 

A lire aussi :

"Ronronthérapie": des chats contre le stress au bureau à Tokyo

Stress et dépression saisonnière: quoi manger pour se sentir mieux?

 

 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Se sentir apaisé avec les arbres !

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-