Une étude donne la solution pour réduire significativement la mortalité: bouger

Une étude donne la solution pour réduire significativement la mortalité: bouger

Publié le :

Samedi 23 Septembre 2017 - 17:48

Mise à jour :

Samedi 23 Septembre 2017 - 17:51
Jeudi, la prestigieuse revue "Lancet" a publié une étude sur un thème classique –la place de l'exercice physique dans la bonne santé des individus– mais à l'échantillon considérable de 130.000 personnes suivies pendant sept ans. Et les résultats sont clairs: bouger, même modérément, fait immédiatement baisser la mortalité.
Pierre Roussel/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le sport reste l'idéal. Mais marcher ou faire le ménage peut déjà contribuer à réduire la mortalité dans des proportions non négligeables. C'est la conclusion d'une vaste étude menée sur 130.000 personnes âgées de 35 à 70 ans suivies pendant sept ans dans 17 pays différents, et dont les résultats ont été publiés dans la prestigieuse revue Lancet jeudi 21.

L'idéal pour obtenir une réduction importante de la mortalité et des maladies cardiovasculaires est de 750 minutes d'activité physique par semaine, soit un peu plus d'une heure et quarante minutes par jour.   

Mais des résultats notables apparaissent déjà dès 30 minutes d'activité physique par jour, au moins cinq fois par semaine. Et les auteurs de l'étude l'assurent : le simple fait de faire du ménage chez soi où se rendre à son travail à pied sont déjà des activités physiques.

Sur les 130.000 personnes étudiées, 106.970 respectaient les critères d'activité physique. Et 3,8% étaient atteintes par des maladies cardiovasculaires au cours de l'étude contre 5,1% pour ceux qui ne correspondaient pas à une activité physique minimale. Le risque de mortalité aussi montrait un écart remarquable: 4,2% pour ceux ayant une activité physique contre 6,4% n'en ayant pas.

Les études se multiplient pour souligner les bienfaits de l'activité physique modérée mais régulière, même si elles ont rarement l'importance de celle publiée jeudi 21. Lors d'une précédente recherche, il avait été démontré qu'au-delà de 60 ans, 15 minutes d'exercice physique par jour réduisaient le risque de décès prématuré de 22%.

Faire le ménage est considéré en soi comme une activité physique et peut contribuer à réduire la mortalité.


Commentaires

-