Bleu-Blanc-Coeur: l'association à vocation santé

Bleu-Blanc-Coeur: l'association à vocation santé

Publié le :

Samedi 01 Novembre 2014 - 09:47

Mise à jour :

Lundi 08 Décembre 2014 - 16:52
Depuis près de 15 ans, Bleu-Blanc-Cœur propose de réintroduire dans l’alimentation des bovins des sources végétales riches en oméga-3 afin de garantir des produits sains et de qualité, accessibles à tous. Reconnue par l’Etat, l’association rassemble tous les acteurs de la chaîne alimentaire, du producteur au consommateur.
©DR
PARTAGER :

Amandine Zirah

-A +A

Alors que les Français sont de plus en plus vigilants à ce qu’ils achètent et ont dans leurs assiettes, certaines associations s’engagent et œuvrent pour garantir aux consommateurs des produits de qualité, plus sains et accessibles à tous. C’est le cas de Bleu-Blanc-Cœur, une association fondée en 2000. Née d’un collectif de paysans, scientifiques, agronomes, consommateurs et médecins, l’association rassemble tous les acteurs de la chaîne alimentaire et a pour ambition de proposer une alimentation plus saine pour la terre, les animaux et nous-mêmes.

Mieux nourrir l’animal pour mieux nourrir l’homme: c’est le défi qu’elle s’est lancé. L’idée est née d’une simple observation. En 1993, Jean-Pierre Pasquet, un éleveur laitier, expliqua à Pierre Weill, un ingénieur agronome, qu’il constatait qu’au printemps, lorsque les vaches étaient en pâture, le beurre qu’elles fabriquaient était plus tendre qu’en hiver. A partir de ce constat, l’idée de nourrir des animaux toute l’année avec des sources végétales naturellement riches en oméga-3 (comme la graine de lin, l’herbe et la luzerne) s’est développée. Une agriculture à vocation santé, bénéfique pour l’homme puisqu’elle prévient de nombreuses maladies, en particulier cardio-vasculaires.

Gage de qualité

Aujourd’hui, l’association, qui accompagne et valorise le travail des producteurs, a créé un label qui garantit des produits respectueux de l’environnement, de la santé animale et de la santé de l’homme. Depuis sa création, des milliers de producteurs agricoles, d’artisans et d’industriels se sont associés à la démarche Bleu-Blanc-Cœur et multiplient leurs efforts pour produire des aliments sains issus de l’élevage.

Philippe Levrard, producteur de volailles fermières, est l’un d’entre eux. "Notre souci, il y a une vingtaine d’années maintenant, était de pouvoir être autonome sur l’alimentation. Donc nous avons décidé de produire non seulement nos céréales mais également nos protéines de façon à être autonomes sur la totalité de l’alimentation", explique-t-il à FranceSoir.

Si l’association a réussi son pari, elle s’est trouvée confrontée à plusieurs difficultés. "Quand on change les choses, on se heurte à des gens qui ont peur du changement. Les personnes qui sont à des postes décisionnels se mettent des barrières parce que, bien souvent, ce sont des carriéristes. Ils doivent faire plaisir à leur chef afin de gravir les échelons. Ils ont le pouvoir de décider ce que vous mangez, mais n’ont pas la mesure de ce que cela peut engendrer en termes d’impacts", explique Jean-Pierre Pasquet, co-fondateur de l’association.

Mais aujourd’hui, avec près de 5.000 éleveurs adhérents, l’association se porte bien et les produits Bleu-Blanc-Cœur ont prouvé à maintes reprises leur intérêt sur la santé humaine. Cinq études cliniques réalisées en collaboration avec le Centre hospitalier de Lorient et l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) et plus de 160 publications scientifiques ont démontré l’impact positif de l’amélioration de la qualité de l’alimentation des animaux sur la nutrition et la santé de l’homme.

Un gage de qualité compensé par un petit surcoût de production et donc par un prix de vente un peu plus élevé. "Nous avons fait beaucoup d’études pour voir l’impact que peut avoir l’alimentation sur la santé et aujourd’hui, le grand défi est de le faire savoir au grand public. Il faut absolument que le paysan et le consommateur se retrouvent à un moment", confie Jean-Pierre Pasquet.

100% Bleu-Blanc-Coeur

Chargée de contrôler la qualité des produits alimentaires issus de la filière, l’association, qui compte aujourd’hui 10 salariés, s’inscrit dans une démarche santé, nutritionnelle et environnementale reconnue par les ministères de la Santé, de l’Agriculture et de l’Ecologie. Facilement reconnaissables grâce au logo représentant la fleur de lin apposé sur leur emballage, les 750 produits estampillés Bleu-Blanc-Cœur (viandes, œufs, produits laitiers, etc.) sont distribués partout en France dans différents réseaux de vente: par de grandes marques régionales et nationales, au sein du réseau artisanal, en vente chez les producteurs fermiers, auprès de marques distributeurs comme Carrefour, sur Internet via des sites de ventes en ligne et au restaurant parisien "La Maison de l’Aubrac" (près des Champs-Elysées) qui propose, depuis le 25 septembre, le premier menu entièrement Bleu-Blanc-Cœur. A la carte, "œufs cocotte, mouillettes au lin", "brochette de poulet, aligot" mais aussi "panna cotta vanille aux fruits de saison". Depuis déjà plusieurs dizaines d’années, le restaurant de Christian Valette met à l’honneur une viande de qualité issue de la ferme familiale, la ferme des Vialars. Les vaches y sont élevées selon les principes de Bleu-Blanc-Cœur: une alimentation riche en oméga-3, sans antibiotiques, avec un confort de vie optimal.

Pour les années à venir, l’association souhaite investir dans le domaine de la communication afin de se faire connaître davantage auprès des consommateurs. "Aujourd’hui, un Français sur deux consomme du Bleu-Blanc-Cœur, une fois ou deux dans l’année, mais seulement 12% le savent", souligne Jean-Pierre Pasquet.

Pour se faire connaître, l'association avait lancé, le mois dernier, une grande campagne nationale de communication. Sans précédent, un jeu proposait au public jusqu’au 30 novembre de "créer son banquet" sur le site internet et d’inviter ses amis à y prendre part. Toutes les tablées réunissant 100 convives étaient admises à participer au tirage au sort. Le vainqueur, qui sera tiré au sort le 15 décembre prochain, gagnera un banquet offert par Bleu-Blanc-Cœur et préparé par un chef. 

 

Papa, maman, et petit veau.


Commentaires

-