De la viande sans viande: le groupe Tereos lance la production de son "Sauté Végétal"

De la viande sans viande: le groupe Tereos lance la production de son "Sauté Végétal"

Publié le :

Mercredi 01 Mars 2017 - 16:41

Mise à jour :

Mercredi 01 Mars 2017 - 16:58
Le groupe Tereos a mis au point un nouvel aliment fait à base des protéines de blé et de farine de pois chiche (issus de l’agriculture française). Il s'agit d'une viande 100% végétale produite dans une unité pilote située sur le site alsacien de Marckolsheim.
©Tereos
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Nombreux sont ceux qui se disent prêts à manger moins de viande dans un pays où la culture de la viande animale est très forte. Mais certains ont encore du mal avec les fruits et légumes dans leur assiette. Alors, pour créer l'illusion de manger du poulet, le groupe Tereos a mis au point un nouvel aliment qui devrait certainement leur plaire: le "Sauté Végétal". Fait à base des protéines de blé et de farine de pois chiche (issus de l’agriculture française), cette viande 100% végétale est un "produit sain et savoureux, facile à cuisiner et accommodable à tout type de recettes" s'est vanté le groupe dans un communiqué. Au visuel, ce nouvel aliment ressemble trait pour trait à un vrai morceau de viande, un trompe-l'œil visiblement réussi.

Lauréat du Concours Mondial de l'Innovation en 2015 grâce à ce projet baptisé "GenVie­", le groupe Tereos produit désormais 2,4 tonnes par jour de son "Sauté Végétal" dans une unité pilote située sur le site alsacien de Marckolsheim. Cette dernière a d'ailleurs été inaugurée mardi 28 février en présence du secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie, Christophe Sirugue. "L’inauguration de ce pilote industriel est une étape importante dans les développements que Tereos mène depuis de nombreuses années dans le secteur des protéines végétales. Cela illustre la capacité du Groupe à innover par le développement de nouveaux produits qui répondent aux évolutions des besoins alimentaires mondiaux", a déclaré Alexis Duval, président du directoire de Tereos.

Selon les informations des Echos, la commercialisation de ce produit a commencé auprès de restaurants scolaires, d'entreprises et de collectivités en France et en Allemagne. De nouvelles recettes devraient être concoctées pour la grande distribution d'ici à l'été 2017.  Et Tereos n'est pas la seule entreprise à vouloir se lancer dans le marché du végétal. Wheaty est une marque allemande de produits vegans et biologiques qui a, elle aussi, décidé de s’orienter vers la viande végétale. Pour environ 2,30 euros, il est possible d’obtenir de la charcuterie comme du chorizo ou du salami. Ce dernier par exemple est composé d’huiles de tournesol, d’oignon, de poivron et d’épices, a été séché à l’air.

Selon le Fonds pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), les besoins en protéines vont doubler dans le monde d'ici à 2050. Jusqu'à présent, 70% de ces besoins sont comblés par des protéines animales mais celles-ci ne suffiront plus d'ici là.

Cette viande végétale est faite à base des protéines de blé et de farine de pois chiche.


Commentaires

-