Etats-Unis: des matières fécales dans (presque) tous les steaks hachés

Etats-Unis: des matières fécales dans (presque) tous les steaks hachés

Publié le :

Mercredi 26 Août 2015 - 15:27

Mise à jour :

Mercredi 26 Août 2015 - 15:41
Selon une étude réalisée par le magazine américain "Consumers Reports", presque toute la viande hachée de bœuf vendue aux Etats-Unis montre des signes de contamination aux matières fécales. Même les steaks hachés issus des filières durables seraient concernés.
©Reynermedia/Flickr
PARTAGER :
-A +A

Presque tous les steaks hachés seraient contaminés par des matières fécales. Pas de quoi être mis en appétit mais c'est en tout cas ce qui se passerait aux Etats-Unis, selon une étude publiée mardi 25.

L'étude a été réalisée par le magazine Consumers Reports. Très populaire outre-Atlantique, il réalise des tests sur de nombreux produits de consommation courante, des voitures aux plombages dentaires. Pour arriver à cette conclusion peu appétissante, le magazine a fait analyser plus de 200 kilogrammes de viande de bœuf hachée, achetés dans une centaine de magasins répartis dans 26 villes américaines.

Une partie de cette viande venait du secteur "conventionnel", autrement dit industriel. Les vaches sont nourries essentiellement de maïs et de soja, ou de farines animales. Elles peuvent également consommer des antibiotiques, des hormones "ou d'autres produits", selon le magazine. Les autres échantillons de viande étaient issus d'une agriculture "plus durable", avec des vaches élevées en plein air et nourries d'herbe.

Les tests avaient pour but de vérifier la présence de plusieurs bactéries. Mais c'est le nombre d'échantillons contaminés aux entérocoques qui est le plus étonnant. Ces bactéries ont été retrouvées dans près de 100% des échantillons. Elles peuvent causer septicémies, infections urinaires, ou abdominales d'origine intestinale. Or, elles sont un indicateur de contamination par les matières fécales.

Selon l'étude, des matières fécales se trouvent toujours sur la peau de la bête ou dans ses intestins au moment de l'abattage. Mais la plupart du temps elles restent en surface ou sont détruites par la cuisson. Mais la viande hachée étant mélangée et parfois issue de plusieurs animaux, elle est plus largement contaminée.

A noter que les analyses ont confirmé la présence d'entérocoques quel que soit le mode d'élevage. La viande des filières "durables" n'est pas épargnée. Cependant, les bactéries qui y sont retrouvées seraient moins résistantes.

Car la résistance de ces bactéries aux antibiotiques a également été testée. C'est là que la viande industrielle est montrée du doigt par l'étude. Dans 18% des cas, les bactéries présentes étaient résistantes, un taux deux fois supérieur à celui montré par les échantillons de production "durable". Cela est dû, selon le magazine, aux antibiotiques consommées par les vaches dans le secteur industriel qui permettraient aux micro-organismes de développer une résistance.

A noter que l'étude portait également sur quatre autres bactéries (salmonelle, clostridium perfringens, staphylocoque doré, escherichia coli). Entre 1% (salmonelle) et 60% (escherichia coli) des échantillons en ont révélé la présence, avec toujours un taux supérieur dans la viande issue du secteur "conventionnel". Elle représente 97% de la consommation de viande haché au pays du hamburger.

 

 

Aux Etats-Unis, presque tous les hamburgers seraient contaminés par des matières fécales.


Commentaires

-