La Belgique veut inscrire ses frites au patrimoine mondial de l'Unesco

Union nationale

La Belgique veut inscrire ses frites au patrimoine mondial de l'Unesco

Publié le :

Vendredi 28 Novembre 2014 - 14:43

Mise à jour :

Mardi 02 Décembre 2014 - 18:03
Il y a un an, les Flamands avaient déjà inscrit les frites à leur propre patrimoine immatériel. Aujourd'hui, la Belgique toute entière vise la consécration internationale.
@Flickr Creative Commons
PARTAGER :
-A +A

La France a ses boulangeries, l'Italie ses pizzerias, et la Belgique ses baraques à frites. Fières de ce cliché, les trois communautés (francophone, néerlandophone et germanophone) du pays ont décidé -pour une fois- de s’unir pour proposer la frite belge au patrimoine culturel immatériel de l'humanité établi par l'Unesco. Il y a un an, les Flamands avaient déjà inscrit le plat à leur propre patrimoine immatériel. Aujourd'hui, la Belgique toute entière vise l'international. 

A l’occasion de la Semaine de la frite, qui aura lieu du 1er au 7 décembre et au cours de laquelle des cornets de frites seront distribués gratuitement dans les baraques à frites du royaume, une pétition "Tous ensemble pour notre frite belge" a donc été lancée sur le site  de l'événement. Car selon l'union nationale des frituristes, à l'orgine de cette initative, le soutien du public est essentiel pour recevoir une évaluation favorable de la part de l'Unesco.

Si de l'extérieur cette ambition belge peut paraître étrange, rappelons que la frite est une affaire sérieuse pour le pays qui compte tout de même un musée consacré à ce plat, à Bruges. Mais les Belges ont-ils vraiment créé la recette des pommes de terre bintjes plongées dans plusieurs bains d’huile de bœuf? Rien n'est moins sûr puisque la France et l'Italie revendiquent également son invention...

 

 

Tous les ans, la Belgique met à l'honneur ses frites lors de la Semaine de la frite.

Commentaires

-