Les routes des vins: le Bordelais (DIAPORAMA)

Les routes des vins: le Bordelais (DIAPORAMA)

Publié le :

Mardi 13 Janvier 2015 - 13:59

Mise à jour :

Vendredi 11 Septembre 2015 - 09:18
Les vignobles de France vous ouvrent leurs portes pour venir déguster leurs vins au milieu des vignes. Les connaisseurs comme les novices découvriront les différents cépages des régions de France et leurs robes colorées. Cette semaine "FranceSoir" vous présente 5 escapades dans le vignoble bordelais.
©Wikimedia Commons
PARTAGER :
-A +A

FranceSoir vous propose de (re)découvrir les grandes routes des vins françaises. Première étape cette semaine avec le vignoble bordelais, star de nos terres vinicoles. Château Latour, Château d’Yquem, Mouton Rothschild… on ne compte plus les grands crus internationalement renommés qui y sont cultivés. Ses cabernets et médocs sont célèbres pour leur vigueur, leur tannin et leur longue vie, ses merlots pour leur douceur et leur souplesse. Mais l’Aquitaine, terre d’histoire au patrimoine riche et aux paysages variés, carrefour commercial habité depuis l’Antiquité, est aussi une destination touristique de choix. 

> Sauternes, le berceau

Situé à 40km de Bordeaux, Sauternes est un petit village de charme au cœur du vignoble des Graves et du Sauternais, "berceau" de la vigne en bordelais. Le patrimoine y est riche et le paysage est émaillé de forteresses médiévales (Roquetaillade, Villandraut, Budos…), de châteaux devenus sièges de propriétés vinicoles et d’églises. Le plus célèbre de ces chais est bien entendu le Château d’Yquem, domaine produisant le vin liquoreux du même nom. Point culminant du Sauternais, cette bâtisse fortifiée du XVe siècle ouvre librement les portes de son parc au public. Pour aller plus loin, il faut réserver et compter autour de 150€ euros par personne pour une journée de visite, dégustation d’Yquem comprise.

> Pessac, la pieuse

Occupée dès le néolithique (entre 9.000 et 3.000 ans avant J.-C.), puis par les Romains, Pessac est riche en vestiges. A voir absolument: l’église Saint-Martin, datant du XIIe siècle et accueillant de longue date les pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Située à l'orée des Landes, la terre est formée de graves sableuses propices à la viticulture, et de nombreux châteaux parsèment la campagne environnante. Parmi ceux-ci, le célèbre Château Pape-Clément qui doit son nom à Clément V, pape aquitain qui possédait des terres à Pessac. Des visites sont organisées sur le vignoble, comprenant dégustation de vin et pique-nique, pour se régaler papilles et pupilles (de 20 à 99 euros/personne).

> Blaye, la fortifiée

Lieu stratégique dominant l’estuaire de la Gironde, le promontoire rocheux sur lequel est érigée Blaye a été occupé par les Romains, avant d’être transformé en village médiéval fortifié puis en château fort. A la fin du XVIIe siècle, Vauban y érige une citadelle, aujourd’hui inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et parfaitement conservée (entrée libre). Le vignoble du Blayais et son terroir épousent les bords de l'estuaire et les plateaux plus élevés, découpés par de petits vallons. Parmi les nombreux châteaux et viticulteurs locaux ouvrant leurs portes au public, le Château Monconseil Gazin vaut le détour pour les amateurs de vins aimant vieilles pierres et histoire.

> Pomerol, la réputée

Le petit village de Pomerol est limitrophe de Libourne où –notamment– une très jolie bastide est à visiter. Noyé au milieu des vignobles, clos et autres châteaux, le village vaut à lui seul le détour. Au Moyen Âge, Pomerol étant situé sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, les religieux y créèrent un hôpital et développèrent la culture de la vigne. Aujourd'hui, les environs comptent 170 propriétés dont l'illustre Pétrus, considéré comme l’un des tout meilleurs crus de Pomerol. Côté visite, le bon plan est à chercher du côté du Château de Sales (visite et dégustation de vin sur rendez vous).

> Saint-Emilion, l'incontournable

Petite cité médiévale de Gironde située à 35km au nord-est de Bordeaux, Saint-Emilion est bâtie dans une petite vallée (une "combe") calcaire. La ville est célèbre dans le monde entier pour son vignoble, et notamment le fameux Cheval-Blanc. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, Saint-Emilion accueille chaque année plus d’un million de visiteurs attirés par son patrimoine: ermitage, Palais des archevêques et catacombes à découvrir au gré de ruelles tortueuses et de placettes ombragées. A ne pas manquer: l’église monolithe (creusée dans la roche) et ses 70 hectares de galeries souterraines, ou encore le très beau Château Fonplegade (visite et dégustation de vin, 30 euros par personne).

 

 

Le célèbre château d'Yquem, un des plus grands crus bordelais.


Commentaires

-