Restaurants, abattoirs, supermarchés: les notes d'hygiène des établissements alimentaires affichées sur Internet

Un smiley comme notation

Restaurants, abattoirs, supermarchés: les notes d'hygiène des établissements alimentaires affichées sur Internet

Publié le :

Lundi 03 Avril 2017 - 10:54

Mise à jour :

Lundi 03 Avril 2017 - 11:08
A partir de ce lundi les notes attribuées par l'Etat lors des contrôles d'hygiène des établissements alimentaires seront affichées et consultables sur Internet. Une transparence mal vécue par certains restaurateurs.
©Geoff Peters/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un sourire ou une grimace, dorénavant les établissements alimentaires devront s'inquiéter de l'expression du smiley qui leur est attribué. A partir de ce lundi 3 avril, ces illustrations seront utilisées par l'Etat pour noter le niveau sanitaire des restaurants, supermarchés, abattoirs et cantines. Les résultats seront consultables sur Internet sur le site www.alim-confiance.gouv.fr ou sur l'application Alim' confiance. 

La loi d'Avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt du 13 octobre 2014 a prévu des contrôles sanitaires effectués par l'Etat dans les établissements de la chaîne alimentaires, de l'abattage à la commercialisation, rapporte Le Figaro. Quatre notes, toutes identifiées par l'expression d'un smiley existent, "très satisfaisant", "satisfaisant", "à améliorer" et "à corriger de manière urgente". Fany Molin, à l'initiative du projet au ministère de l'Agriculture a indiqué que seul le dernier niveau de notation nécessite une fermeture d'urgence de l'établissement, rapporte Franceinfo. Les notations supérieures ne représentent cependant "pas du tout de risques pour la santé publique". La responsable a précisé que les établissements dont le niveau ne nécessite pas une fermeture peuvent tout de même être soumis à des améliorations, ces dernières "seront vérifiées à l'issue d'un nouveau contrôle, systématique". La note pourra par conséquent évoluer.

Les restaurateurs sont partagés en ce qui concerne la publicité des contrôles d'hygiènes de leurs établissements. Si certains l'acceptent d'autres y sont encore réticents. Un million d'établissements sont concernés par le système de notation de l'Etat mais seuls 60.000 notes, correspondant au nombre de contrôle officiel effectué chaque année, seront affichées sur le site. Pour Laurent Fréchet, syndicat professionnel GNI-Synhorcat, le contrôle doit être assuré mais la transparence peut être trompeuse: "Les contrôles oui, la transparence non. Comme pour chaque foyer, il y a des jours où l'appartement est bien rangé et d'autres, où il l'est moins. C'est vrai aussi pour un restaurant et cela ne veut pas dire qu'il est dangereux, sinon il serait fermé. Mais la note peut être dégradée", analyse-t-il.

Quatre notes, toutes identifiées par l'expression d'un smiley existent, "très satisfaisant", "satisfaisant", "à améliorer" et "à corriger de manière urgente"

Commentaires

-