Une souris morte dans sa canette, Coca-Cola garantit une "parfaite hygiène"

Une souris morte dans sa canette, Coca-Cola garantit une "parfaite hygiène"

Publié le :

Jeudi 21 Mars 2019 - 12:24

Mise à jour :

Jeudi 21 Mars 2019 - 12:29
© JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme d'une trentaine d'années affirme avoir trouvé début mars une souris dans sa canette de Coca-Cola. La marque assure de son côté que ses procédures d'hygiène ne permettent pas qu'un tel incident se produise et veut analyser l'objet et son occupant.

Damien ne décolère pas. Ce trentenaire a raconté photo à l'appui avoir découvert une souris dans sa canette de Coca-Cola, après l'avoir bue en entier. Le géant du soda affirme de son côté que cela n'a pas pu arriver durant le processus de fabrication.

L'homme a raconté avoir commandé à emporter après le travail. Mais au moment de jeter sa canette vide, il aurait senti que quelque chose se trouvait à l'intérieur. Il a alors pu voir la patte d'un petit rongeur.

L'homme a contacté Coca-Cola, mais la réponse de la firme relève pour lui du "sketch". Elle aurait affirmé que les règles d'hygiène et de sécurité rendait cette situation impossible. "Nos canettes sont systématiquement retournées et rincées par de puissants jets, et font l’objet d’un contrôle constant garantissant leur parfaite hygiène", a-t-elle fait savoir au Parisien.

Voir: Hauts-de-Seine - une souris vivante retrouvée dans un sachet de pain (vidéo)

La seule explication serait donc que le rongeur ait pénétré dans la cannette après son ouverture. Mais Damien affirme ne l'avoir jamais lâché, ayant bu sur le chemin du retour. Coca-Cola lui a demandé d'envoyer la canette et son contenu pour analyse, lui proposant un bon d'achat en dédommagement à l'issue de celle-ci. Mais le trentenaire refuse de se départir de sa seule preuve, désormais emballée et placée dans son frigo.

Les risques pour sa santé sont faibles mais le centre antipoison lui a tout de même recommandé de guetter l'apparition de symptômes grippaux.

Ce n'est pas la première fois que la firme Coca-Cola est confrontée à de telles accusations à travers le monde. Mais elle n'a jamais reconnu d'erreur dans les procédures d'hygiène, sous-entendant parfois une mise en scène par des personnes cherchant à obtenir un dédommagement. Lors d'un procès aux Etats-Unis en 2017, l'avocat de l'entreprise avait notamment argué qu'un rongeur enfermé plusieurs jours dans une canette de Coca-Cola n'aurait "plus de fourrure, plus de sang, plus de nez", que les gaz produits par la décomposition dans le soda auraient abimé la contenant et que le rongeur serait alors dans un état "proche de celui du collagène".

Lire aussi:

Fumigènes et pastis pour dératiser les rues de Paris

Leptospirose: "la maladie des rats" provoque 60.000 décès par an dans le monde

Un homme affirme avoir trouvé une souris morte dans sa canette de Coca-Cola.


Commentaires

-