AMAP: quelles sont les clefs et les démarches à suivre?

AMAP: quelles sont les clefs et les démarches à suivre?

Publié le :

Mercredi 14 Décembre 2016 - 16:18

Mise à jour :

Lundi 09 Janvier 2017 - 23:55
L'adhésion à une association pour le maintien d'une agriculture paysanne (AMAP) a un but communautaire de prime abord. En effet, des consommateurs se regroupent pour pré-financer des producteurs qui leurs apporteront chaque semaine des paniers de nourriture qui, la plupart du temps, sont biologiques. Il faut également assurer de temps en temps la distribution en tant que bénévole. "France-Soir" donne des clefs sur l'adhésion et les rôles à tenir au sein d'une AMAP.
©Liz Gregg/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une Association pour le maintien d'une agriculture paysanne (AMAP) est généralement issue de la rencontre entre un groupe de consommateurs et un producteur (de fruits et légumes, d'œufs, de fromages, de viande). Mais comme son nom l'indique, une AMAP est une association de personnes et d'idées qui, ensemble, établissent le cahier des charges de ce qui devra être produit pendant la saison. Une grande variété de produits est très importante tout au long de l'année qui est elle-même répartie en deux saisons de production: printemps/été et automne/hiver.

Pendant l'une de ces deux périodes, le producteur met les produits frais à la disposition des partenaires du mouvement et propose un panier garni. Mais ce que contient ce panier dépend notamment des produits qui sont mûrs et des produits de saison. Le prix du couffin est établi équitablement entre le producteur, qui doit pouvoir couvrir ses frais de production et de déplacement et profiter d'un revenu lui permettant de vivre, et le consommateur qui doit profiter d'un prix abordable.

Des réseaux d'AMAP sont disponibles dans quasiment tous les départements de France, et plus les années passent plus leur présence en terme de quantité est importante. Il existe des AMAP qui fonctionnent comme de réelles petites entreprises mettant en avant le savoir-faire et la qualité gustatitve des produits. Dans certains cas il peut y avoir plus de 70 consommateurs réunis autour d'un ou deux producteurs qui assurent la pérénité de l'association et permettent le bon fonctionnement de l'activité.

Mais en adhérant à une AMAP, les consommateurs s'engagent à respecter plusieurs points. Il faut notamment payer la part de la récolte à l'avance, être ponctuel lors du ramassage des paniers. L'honnêteté fait aussi partie intégrante de ce système puisqu'il convient de communiquer en toute franchise ses remarques directement auprès du producteur pour qu'il puisse essayer d'améliorer sa production.

Le producteur doit également s'engager à prendre des responsabilités vis-à-vis des consommateurs. Il doit assurer la production des produits comme convenu au préalable et livrer les paniers dans les délais. Mais hormis les bienfaits économiques, les AMAP ont des qualités environnementales fortes puisque les produits n'ont pas parcouru des centaines de kilomètres avant d'être livrés, il y a également moins d'emballages et, puisque ces produits sont issus d'une agriculture biologique, les sols et les eaux sont donc moins pollués.

Questions conservations des aliments frais, il ne faut surtout pas surcharger son frigo mais bien le remplir au fur et à mesure. C'est de cette manière que les saveurs et les textures des légumes se portent le mieux.

 

Une Association pour le maintien d'une agriculture paysanne est généralement issue de la rencontre entre un groupe de consommateurs et un producteur.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-