Francesco Smalto: le couturier italien, costumier officiel des Bleus, est mort à 87 ans

Francesco Smalto: le couturier italien, costumier officiel des Bleus, est mort à 87 ans

Publié le :

Lundi 06 Avril 2015 - 16:19

Mise à jour :

Mardi 07 Avril 2015 - 16:17
Le couturier italien Francesco Smalto est mort à 87 ans. Il avait fondé en 1962 sa maison de haute couture pour hommes, qui a notamment habillé les Bleus lors du Mondial de football l'an dernier.
©Lydie/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Le couturier italien Francesco Smalto est mort dans la nuit du dimanche 5 au lundi 6 avril d'une crise cardiaque à l'âge de 87 ans, a annoncé la maison de haute couture qu'il avait fondée.

Selon le site d'information marocain Bladi, il est décédé "dans sa chambre à l’hôtel Mamounia, à Marrakech, où il avait l’habitude de séjourner depuis plusieurs années".

Une autopsie sera pratiqué pour déterminer les causes de la mort. Le défunt "était un grand amoureux du Maroc" et "le couturier préféré de Hassan II", l'ancien roi du Maroc (1929-1999), précise Bladi.

Né en Calabre en 1927, Francesco Smalto s'était intéressé à la mode alors qu'il était adolescent. C'est en France qu'il deviendra célèbre, en créant notamment sa maison de couture pour hommes en 1962, rue de la Boétie à Paris. Il avait cédé l'entreprise en 2001 et s'était, depuis retiré du monde de la mode.

"Francesco Smalto a imposé aux hommes une allure et un style uniques"  a souligné la maison Smalto dans un communiqué. Elle cite, parmi les caractéristiques de ce style, notamment la "silhouette près du corps" et "le cran de revers dit parisien, dessiné à l'équerre".

La maison Smalto avait notamment été choisie comme costumier officiel de l'équipe de France de football lors de la dernière Coupe du monde football au Brésil l'an dernier. Au cinéma, c'est elle qui avait récemment habillé Jean Dujardin et Gilles Lellouche dans le film La French ou Tim Roth dans le film Grace de Monaco.

L'entreprise réalise un chiffre d'affaires annuel de 28 millions d'euros et fabrique un millier de costumes sur mesure par an.

 

Francesco Smalto en 2003.


Commentaires

-