Inflation: comment Lidl et les discounters poussent à la dépense coûte que coûte

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 03 novembre 2022 - 12:50
Image
lidl
Crédits
Unsplash
Pour vendre plus et éviter les pertes, les supermarchés multiplient les offres sur les produits presque périmés.
Unsplash

Lorsque les prix des produits vendus en supermarché montent, les grandes surfaces tentent à tout prix d’éviter que le volume des ventes baisse malgré cette inflation. Le plus célèbre des “hard discounters” allemands, Lidl, connu pour ses prix bon marché, multiplie par exemple les stratégies pour faire dépenser plus. Nous analysons ici ces tactiques, pour ne pas tomber dans le piège.

Les astuces des supermarchés pour faire acheter plus

L'année dernière, des consommateurs ont démasqué une stratégie de la “shrinkflation” utilisée surtout aux États-Unis par les industriels, pour faire face aux pénuries et à l’inflation (un mot dérivé des mots “shrink”, réduire, et “flation” pour inflation). Grâce à cette astuce, certains acteurs de l’industrie alimentaire proposaient des paquets aux mêmes prix, mais contenant moins de quantité. Les consommateurs achètent donc moins, mais dans un emballage de même taille et au même prix ! Jordan Cox, spécialiste des bonnes affaires, explique pour Ouest France, que les chaînes leaders du discount comme Lidl ou Leclerc ont déjà mis en place leurs stratégies pour faire face à une campagne de Noël qui est cruciale pour leurs chiffres d’affaires, et qui pourrait être catastrophique en raison de l’inflation. 

Faire croire que c’est déjà Noël

Première astuce des commerçants : commencer à parler des fêtes de Noël en avance, alors que le mois d’octobre n’est pas encore fini. Par exemple, Lidl n’a pas hésité à proposer un calendrier de l’Avent pour 30 euros dès octobre. Pour éviter de tomber dans ces pièges, gardez donc en tête que non, ça n’est pas encore Noël !

Vendre des produits bientôt périmés

Pour vendre plus et éviter les pertes, les supermarchés multiplient les offres sur les produits presque périmés. Mais en tant que client, il faut faire très attention à ces achats de produits bon marché trop proches de la date de péremption, car en général, on n’a pas le temps de les manger ou de les cuisiner. Sauf si les repas et le rangement des aliments sont très bien organisés, on risque de jeter les articles achetés, sans même pouvoir les goûter. Selon Jordan Cox, cette stratégie présentée comme “anti-gaspi” pour attirer clients écologistes, est en réalité très efficace pour générer des ventes sur des produits que les clients vont probablement jeter.

L’odeur de pain diffusée à l’entrée des magasins

Selon The Sun, Aldi et Lidl placent stratégiquement des articles dans des endroits spécifiques pour encourager à acheter plus. Par exemple, les clients sont souvent frappés par l'odeur de pain frais lorsqu'ils sont dans des grands magasins. Il s’agit d’une astuce bien connue pour inciter à acheter sans l’avoir prévu. Les produits les plus communs comme le lait seront au contraire placés au fond du magasin, pour forcer à traverser tous les rayons, électronique et cadeaux inclus.

Des articles populaires toujours en rupture de stock

Lidl avait bien réussi son coup avec les claquettes ou les baskets Lidl aux couleurs de la marque. Elles ont déclenché un engouement important, et ont été revendues cent fois leur prix sur des sites d’enchères. Sortir des articles qui deviennent de réels phénomènes de mode, cela grâce à des promotions et une quantité limitée, est une très bonne stratégie. Souvent, lorsque le client se rend en magasin pour trouver l’article à la mode, il ne va pas le trouver en raison du nombre d’exemplaires limité, mais il finira par acheter d’autres articles.

Toujours faire attention aux prix

Attention, Lidl et les autres ont l'habitude de placer les étiquettes de prix à des endroits stratégiques, souvent de manière trompeuse pour faire croire qu’un article est moins cher. Souvent, sur les articles en promotion, le pourcentage de réduction est très visible, mais le prix est difficile à trouver, et parfois, il n’est même pas indiqué ! Au final, le client ne se rend pas compte que la réduction est souvent seulement de 10 ou 20 centimes. 

Comment ne pas se faire piéger ?

Alors que les prix continuent à grimper, pour réussir à faire des courses intelligentes et économes, il faut impérativement noter ce dont vous avez besoin avant de partir, et effectuer des recherches. Cela vous permettra de connaître le magasin ou le prix est le moins cher pour chaque produit. N’hésitez pas à congeler les aliments trop près de la date de péremption et à bien organiser votre frigo, pour éviter les pertes et le gaspillage.

À LIRE AUSSI

Image
Un magasin Ikea à Lomme, dans le Nord, le 31 janvier 2021
Comment éviter les pièges liés à la surconsommation chez Ikea ?
En cas de besoin lié à la décoration ou l’ameublement de la maison, le réflexe est souvent de faire un tour par le magasin suèdois le plus populaire du monde, Ikea. En...
03 mars 2022 - 12:03
Lifestyle
Image
shrinkflation
Comprendre le phénomène de la “shrinkflation”
En achetant au supermarché, on a parfois l'impression que les emballages de produits sont seulement à moitié remplis. Résultat, sans augmenter leur consommation, les c...
20 octobre 2021 - 17:26
Société
Image
Vente de basket Lidl
Les sneakers Lidl enflamment la toile
Qui aurait cru qu’une gamme de baskets et claquettes aux couleurs de l’enseigne de hard-discount deviendrait la folie de l’été ? Pas même son fabricant, qui s’était in...
07 juillet 2020 - 13:20
Lifestyle

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.