5 demeures d’hommes célèbres

5 demeures d’hommes célèbres

Publié le :

Mercredi 05 Novembre 2014 - 11:24

Mise à jour :

Jeudi 19 Novembre 2015 - 16:26
Derrière chaque grand homme, il y a une petite histoire, une vie privée faite d’anecdotes et d’expériences qui se retrouvent dans les lieux où ils vécurent. Ces demeures, devenues des musées, conservées en l’état ou théâtre d’expositions, permettent de se plonger dans le quotidien des grands hommes.
©Fondation Claude Monet, Giverny/DR
PARTAGER :

Victor Lefebvre

-A +A

 

Aisne: Château-Thierry, berceau des Fables de La Fontaine

Fils de bonne famille, Jean de La Fontaine a passé la majeure partie de sa vie dans cet hôtel particulier de Château-Thierry, de sa naissance en 1621 et jusqu’à ce qu’il vende la demeure familiale en 1676 pour connaître la gloire à Paris. Devenue un musée dès 1876, la maison natale de Jean de La Fontaine est autant un témoignage du style architectural du XVIIème siècle que de l’œuvre du poète. De nombreuses œuvres d’arts liées à ses fables et son époque sont à découvrir, ainsi que le cabinet de travail de l’écrivain.

 

Vendée: Saint-Vincent-sur-Jard, le repos du Tigre

En 1919, au lendemain de la Première guerre mondiale, Georges Clemenceau, pourtant auréolé de la gloire de la victoire, décide de se retirer de la vie politique à 78 ans. Le "Tigre" se réfugie à Saint-Vincent-sur-Jard, à une vingtaine de kilomètre au sud des Sables d’Olonne. Dans cette modeste bicoque perchée sur les dunes, l’ami fidèle de Monet s’emploiera à recréer un jardin impressionniste et à écrire. A l’intérieur de la maison, divers objets racontent la vie de Clémenceau dans un décor conservé comme à son époque. Et au cœur de ce magnifique paysage trône le buste du "Père la victoire".

 

Nord: Lille, ville natale du grand Charles

Lorsqu’on parle de la maison du général de Gaulle, c’est Colombey-les-Deux-Eglises qui vient à l’esprit. Mais c’est à Lille, au 9 rue Princesse, que naquit l’homme du 18 juin, dans la maison de ses grands-parents maternels, les Maillot. C’est enfant que Charles de Gaulle a le plus fréquenté cette demeure en bordure du Vieux-Lille. La maison natale du général de Gaulle propose de découvrir les lieux de vie de la famille du grand Charles ainsi que des expositions temporaires sur de Gaulle, le militaire et l’homme politique.

 

Eure: Giverny, la maison des "Nymphéas"

C’est en 1883 que Claude Monet,  chef de file du mouvement impressionniste, tombe amoureux de la maison de Giverny, à la frontière des Yvelines et de l’Eure. Sur l’imposant terrain de la propriété, il crée d’immenses jardins qui lui serviront de modèle pour son œuvre majeure, Les Nymphéas. Environ 250 peintures réalisées en 31 ans. A l’intérieur, au milieu d’une soixantaine de reproductions de tableaux de Monet, le visiteur peut découvrir la vie quotidienne du peintre et de sa famille dans un environnement recréé comme à l’époque, ainsi que les ateliers de l’artiste. 

 

Corse-du-Sud: Ajaccio, la maison du Petit caporal

Lieu de naissance de Napoléon Bonaparte mais aussi de six de ses sept frères et sœurs, la Maison Bonaparte, située dans la rue du même nom est un témoignage de la vie du premier empereur des Français mais aussi de sa famille et des bouleversements politiques de la Corse sous la Révolution française. Les différentes salles sont richement meublées selon les modes en vigueur sous la Révolution et l’Empire. De la chambre où l’empereur aurait vu le jour à celle ou il dormit après la campagne d’Egypte, cette demeure plonge le visiteur dans l’intimité de Napoléon Ier.

La maison de Claude Monet à Giverny (Eure).


Commentaires

-