Déconfinement : pourrons-nous aller sur les plages après le 11 mai et cet été ?

Déconfinement : pourrons-nous aller sur les plages après le 11 mai et cet été ?

Publié le 28/04/2020 à 13:48 - Mise à jour à 17:18
Sylvain Thomas/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Les plages resteront fermées jusqu'au 1er juin, a averti le Premier ministre Edouard Philippe ce mardi 28 avril. Et ensuite ? Dans quelles conditions les Français pourront-ils profiter des plaisirs de la mer et de l'océan ? Plusieurs pistes sont à l'étude...

A quelques jours de la sortie du confinement strict et alors que la saison estivale approche, les élus et préfets des régions côtières plaident pour une réouverture des plages mais sous certaines conditions... Et pas seulement pour raisons économiques. Guillaume Barucq, adjoint au maire de Biarritz, qui est aussi surfeur et médecin, l'affirme : le milieu marin sera un allié dans la lutte contre le Covid-19. Selon lui, l’activité physique, l’exposition au soleil et l’eau de mer stimulent les défenses immunitaires.

Baignade autorisée mais bains de soleil interdit
Mais, précise-t-il, il ne s’agira pas de laisser les touristes s’installer sur leurs serviettes pour la journée. Il plaide pour des plages dynamiques. C’est la formule utilisée en Australie où les gens sont autorisés à se baigner, à surfer, à marcher dans l’eau… mais pas à prendre un bain de soleil ou construire des châteaux de sable : ils doivent quitter les lieux après avoir pratiquer leur activité physique.

En Géorgie (Etats-Unis), où les plages sont ouvertes depuis début avril, des véhicules de police sillonnent les plages pour rappeler à la population qu’il est indispensable de garder ses distances de sécurité et qu’il est interdit de s’allonger sur le sable.

Afin de respecter la distanciation sociale qui devra s’imposer pour les mois à venir, le maire de Biarritz estime qu’il sera sans doute nécessaire d’échelonner les dates des vacances afin d’absorber l’afflux de touristes dans les villes du litoral français.

La distanciation sociale sur les plages
En Nouvelle-Aquitaine, les responsables s’inquiètent d’un relâchement massif de la population et d’un effet « coupe du monde » sur les plages, les aires de stationnement et dans les lieux de restauration. Le contrôle de l’accès restera donc en vigueur dans les semaines qui viennent. Ensuite, des restrictions devront permettre de faire respecter la distanciation sanitaire indispensable pour éviter une flambée du nombre de contamination au coronavirus.

En Italie, alors que la sortie du confinement est prévue pour le 4 mai, les plagistes s’activent pour organiser l’accueil des touristes. Les plages privées sont donc aménagées afin que les vacanciers restent à distance les uns des autres : en installant des cordelettes, les responsables de plages privées s’efforcent de laisser 1,5 mètre entre chaque transat et des allées sont délimitées pour se déplacer d’un transat à la mer… Mais les experts en santé publique restent prudents : ils estiment que les Italiens ne pourront aller à la plage que si les données épidémiologiques continuent à s’améliorer et seulement s'ils respectent scrupuleusement les distances de sécurité.

Un accès restreint pour chaque vacancier ?
Parmi les pistes explorées en Belgique notamment et dont la France pourrait s'inspirer : un Pass Plage. Il s’agirait de diviser les plages en zones délimitées afin de réguler l’afflux de vacanciers, qui devront réserver leur place sur la plage. Le maire de Biarritz avançait lui aussi l’idée d’un accès limité à la plage : une baignage par semaine et par habitant ? Une fréquentation limitée à 30 mn par personne ? Les règles ne sont pas encore définies et il appartiendra certainement aux maires et aux préfets de s’organiser en fonction de la configuration de leurs plages et du nombre de touristes auquel ils devront faire face cet été. Et en fonction des recommandations du gouvernement et des autorités sanitaires.

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Des policiers contrôlent une famille sur une plage du Sud-Ouest de la France

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-