Marée du siècle: des milliers de curieux sur les côtes françaises pour admirer le spectacle

Marée du siècle: des milliers de curieux sur les côtes françaises pour admirer le spectacle

Publié le :

Samedi 21 Mars 2015 - 13:33

Mise à jour :

Samedi 21 Mars 2015 - 13:51
La "marée du siècle" a attiré des milliers de personnes sur la côte atlantique. A Saint-Malo et au Mont-Saint-Michel, le spectacle est au rendez-vous.
©David Vincent/AP/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Pour plusieurs villes de la côte atlantique, c'est la saison touristique avant l'heure. Des milliers de touristes et de curieux sont venus observer ce samedi un phénomène très rare, une grande marée d'un coefficient de 119 (sur 120) dite "marée du siècle". Ce phénomène ne se produit que tout les 18 ans et c'est la première pour le XXIe siècle. La dernière "marée du siècle" s’était produite le 10 mars 1997 et la prochaine aura lieu le 3 mars 2033. 

Les marées résultent de l’attraction de la Lune et du Soleil sur les mers et les océans. Les fortes marées de ce samedi interviennent alors que plusieurs facteurs astronomiques sont en conjonction parfaite: alignement des astres et distance les plus courtes sur les orbites entre la Terre et la Lune. 

A Saint-Malo, ils étaient pas moins de 25.000, selon la préfecture, à s'être positionnés sur et près des remparts de la ville pour observer les vagues lors du flux de la marée (quoique qu'assez peu impressionnante, du fait de conditions météo clémentes).

Au Mont-Saint-Michel, des touristes, venus de tous les coins de France, mais aussi de nombreux étrangers -Japonais, Allemands, Belges notamment- se sont élancés même avant l’aube sur la passerelle qui mène à l'île, classée au patrimoine mondial par l’Unesco. Parmi eux, les ministres Laurent Fabius (Affaires étrangères et Tourisme) et Jean-Yves Le Drian (Défense) étaient venus admirer la pleine mer ce samedi à l’aube au milieu du flot des touristes. En effet, ce samedi matin à marée haute, le Mont-Saint-Michel était redevenu une île entourée par les flots.

Le spectacle de la pleine mer avait déjà attiré quelque 10.000 personnes vendredi soir et la commune s’attendait à une affluence record ce samedi soir lorsque la mer, qui s'est retirée dans la matinée, reprendra ses droits sur la baie. Entre-temps, les pêcheurs à pieds sont allés à la recherche de coques, couteaux et autres palourdes.

 

 

Vendredi soir, le Mont-Saint-Michel était déjà presque cerné par les eaux.


Commentaires

-