Ouverture de l'UE aux touristes: quel pays rafflera le jackpot des vacanciers post-COVID19?

Ouverture de l'UE aux touristes: quel pays rafflera le jackpot des vacanciers post-COVID19?

Publié le 26/06/2020 à 10:00 - Mise à jour à 10:35
Unsplash
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

 

Le tourisme est un pilier de l’économie de plusieurs pays de l’UE et pour relancer ce secteur,  la Commission a recommandé le 10 juin aux États membres de commencer à rouvrir leurs frontières aux voyageurs non européens à partir du 1er juillet. Les pays voisins de la France assouplissent les restrictions temporaires sur les voyages, et se lancent dans des campagnes de captation de touristes pour que la saison d'été 2020 soit réussie et ainsi relancer les économies en berne. Des mesures sont aussi prévues pour soutenir en priorité le tourisme local et national, pour convaincre les touristes qui hésitent encore  à partir.

L’Espagne implique ses monarques pour promouvoir le pays et lance un test avec des touristes allemands

L'Espagne fait tout ce qu'elle peut pour sauver le tourisme, composante clé de son économie.
Le roi et la reine d'Espagne se sont rendus cette semaine sur une plage des îles Canaries lors de la première étape d'une tournée destinée à sauver le secteur, très durement frappé par la crise du coronavirus. La campagne, appelée «Spain for Sure» les emmènera dans toutes les régions espagnoles dans les prochains jours.
Le pays a dans le même temps a rouvert ses frontières aux touristes.  Une semaine avant cette réouverture, 180 voyageurs  allemands ont été autorisés à se rendre aux Baléares dans le cadre d’un projet pilote. Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a déclaré que l’Allemagne suspendrait les voyages en Espagne si la barre des 50 cas pour 100 000 habitants était dépassée en une semaine. Dans le cas des îles Baléares, pour que le flux des visites soit interrompu, il devrait y avoir 70 cas par jour pendant une semaine.

L’Italie finance le tourisme local

En Italie, les frontières ont rouvert mercredi 3 juin. Les vols internationaux ont repris à Milan, Rome et Naples et le gouvernement autorise la libre circulation entre les régions. Pour encourager le tourisme intérieur, notamment chez les familles les plus modestes, l'État a débloqué 2,4 milliards d'euros pour attribuer des  “bonus vacances”.  Cette incitation financière s'adresse aux foyers dont les revenus annuels n'excèdent pas 40 000 euros.  À l’aide d’une application web, les italiens peuvent débloquer cette aide de 150 euros pour une personne seule, 300 pour un foyer de deux personnes et  jusqu'à 500 euros pour une famille de trois personnes ou plus.

Le Portugal mise sur un label de sécurité sanitaire et lance une application de fréquentation des plages

Le tourisme représente près de 8,5% du PIB du Portugal , avec 27 millions de touristes et 18,5 milliards d'euros en 2019. Ce pays qui a été peu touché par le coronavirus, grâce au déploiement des tests massifs, a mis en place un label  “Clean & Safe”  pour le secteur des services (hôtels et restaurants). Cette certification permettra de garantir que des précautions d'hygiène sont prises par les établissements labellisés. Plus de 4000 établissements auraient déjà demandé leur label afin de lancer leur saison estivale. Sur les plages, outre la distanciation, une jauge de fréquentation est à respecter. A l'entrée de chaque plage, un feu tricolore dévoile s'il reste de la place ou non. Une application mobile permet de consulter les taux de fréquentation des plages, pour éviter aux baigneurs de se déplacer pour rien.

“Atout France”  mise sur le tourisme local avec une carte interactive et une campagne sur les réseaux sociaux

Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique, recommande de rester en France cet été, afin, nous aussi, de contribuer à l'économie et au tourisme local. Cependant, selon la dernière étude BVA pour Les Entreprises du Voyage (8 juin) les Français hésitent encore, avec  56% des Français ayant l’intention de partir n’ayant pas encore réservé leurs vacances.

L’ Agence de développement touristique de la France “Atout France” veut assurer la reprise du tourisme avec une campagne qui vise à aider les professionnels du tourisme à surmonter les obstacles qu’ils rencontreront cet été.

Pour rassurer les vacanciers sur le respect des protocoles sanitaires, une carte interactive a été développée. La carte est alimentée quotidiennement et recense jusqu'à 11500 points d'intérêts touristiques ayant repris leurs activités et s’étant engagés sur le respect des consignes sanitaires.
La campagne montre également qu’il est possible de passer de bonnes vacances en dépit des gestes de distanciation physique, et veut informer sur une offre plus large que celle à laquelle les Français sont habitués en temps normal.
Pour Caroline Leboucher, directrice d’Atout France, le fait de visibiliser des destinations moins populaires évitera la surcharge dans certains lieux de vacances déjà fréquentés, ce qui ne favorise pas la distanciation sociale.

Pour cela, un partenariat avec des influenceurs sur les réseaux sociaux  a été lancé. Avec le hashtag #CetétéJeVisiteLaFrance. Objectif: convaincre les indécis de partir en vacances, mais en France!




 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les pays voisins de la France assouplisent les restrictions temporaires sur les voyages, et se lancent dans des campagnes de captation de touristes

Annonces immobilières

Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-