Paris: trois ponts d'un tout nouveau genre bientôt au-dessus de la Seine

"Reinventing cities"

Paris: trois ponts d'un tout nouveau genre bientôt au-dessus de la Seine

Publié le :

Jeudi 16 Novembre 2017 - 12:46

Mise à jour :

Jeudi 16 Novembre 2017 - 12:55
Dans le cadre d'un appel à projet mondiale, baptisé "Reinventing cities", la Ville de Paris veut construire trois passerelles d’un nouveau genre au-dessus de la Seine. Elles devraient voir le jour à l'horizon 2024.
©Martin Bureau/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Du changement à venir. Dans le cadre d'un appel à projet mondial, baptisé "Reinventing cities", la Ville de Paris souhaite construire trois passerelles d’un nouveau genre au-dessus de la Seine. Dédiées aux activités culturelles et aux loisirs, elles devraient voir le jour à l'horizon 2024. Elles seront situées "entre le IVe et le V arrondissement de la capitale au niveau de Morland et du jardin Tino Rossi", "entre le quai de Bercy et le quartier Paris Rive Gauche autour de l'avenue de France" et "entre le XVe et le XVIe arrondissement afin de relier le parc André Citroën à l'autre rive".

Un projet présenté par Anne Hidalgo et porté par le C40, l’organisme international créé il y a dix ans par Ken Livingstone (l'ancien maire de Londres) qui regroupe les plus grandes villes du monde et vise à fédérer les initiatives des grandes métropoles et lutter contre le réchauffement climatique. Selon les premières informations rapportées, ces ponts seront réservés aux piétons et aux modes de transport "doux". De plus et à la grande surprise de certains, ils abriteront des jardins, cafés, commerces et peut-être même des bureaux.

"Reinventing Cities, c’est une nouvelle démonstration de la capacité des Maires à travailler ensemble pour répondre aux grands défis de ce siècle et renforcer l’attractivité de leurs villes", a déclaré Anne Hidalgo, la mairie de Paris et présidente du C40.

Et d'ajouter: "Cet appel à projets prouve aussi qu’une très haute ambition environnementale, avec un objectif zéro carbone, est pleinement compatible avec l’émergence de nouvelles opportunités architecturales, urbaines et économiques". Au total, ce sont 450 hectares, répartis dans 12 pays, qui accueilleront des initiatives urbaines et architecturales innovantes dans les prochaines années. 

La Ville de Paris souhaite construire trois passerelles dans les prochaines années.

Commentaires

-