Speakeasy ou bars secrets: les bars les mieux cachés de France

Discrétion assurée

Speakeasy ou bars secrets: les bars les mieux cachés de France

Publié le :

Mercredi 05 Octobre 2016 - 14:27

Mise à jour :

Samedi 21 Janvier 2017 - 10:32
Les "speakeasy" ont émergé en masse depuis 2007 et le retour à la mode des bars cachés. En France, ce mouvement est apparu en 2011 à Paris.
©Lavomatic/Instagram
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est à l'époque de la prohibition aux Etats-Unis, dans les années 1920, lorsque la fabrication et la vente d'alcool étaient interdites, que les bars clandestins virent le jour. Ces bars cachés étaient appelés des "speakeasy" parce que les patrons demandaient à leurs clients de parler doucement lorsqu'ils commandaient de l'alcool.

Bar à l'esprit vintage par perfection, c'est en 2007 à New-York que cette mode refait surface. En France, c'est à Paris en 2011 que le bar la Candelaria fait parler de lui. Pour y accéder, il faut pénétrer par une petite porte présente au fond d'un commerce. Depuis, d'autres ont été créés, en voici une sélection.

Lavomatic (PARIS)

Il est désormais possible de boire un cocktail pendant que son linge tourne dans la machine. Lavomatic est le nouveau bar caché de la capitale française, il est situé dans le 10e arrondissement de Paris. Afin de pénétrer à l'intérieur de ce zinc, il faudra trouver la porte cachée de la laverie qui mène au bar. Lavomatic propose une carte de vins, de vins naturels et de cocktails.

(30 rue René-Boulanger, 75010 Paris. Le bar est ouvert du mardi au samedi).

Le Moonshiner (PARIS)

Le Moonshiner fait partie du club des "speakeasy" de la capitale. Pour y entrer il faudra pousser la grande porte de métal de la chambre froide de la pizzeria Da Vito situé dans le 11e arrondissement de Paris. Les prix sont variables et corrects pour des produits allant du verre de punch au cocktail. Sur la carte du Moonshiner, plus de 80 whiskys différents sont proposés aux clients.

(5 rue Sedaine, 75011 Paris. Le bar est ouvert tous les jours).

La Candelaria (PARIS)

En 2011, deux Américains et une Colombienne ouvrent la Candelaria à Paris. Premier "speakeasy" de France, ce bar à cocktails se trouve derrière un restaurant du même nom, dans le 3e arrondissement. Il est classé parmi les 10 meilleurs bars d'Europe.

(52 rue de Saintonge, 75003 Paris. Le bar est ouvert tous les jours).

Carry Nation (MARSEILLE)

Il ne sert à rien de chercher l'adresse du bar sur un moteur de recherche, elle est volontairement dissimulée. L'unique élément révélé à propos de ce zinc est qu'il se trouve derrière une porte placard elle-même située derrière la devanture d'un magasin. Pour connaître les informations, il faut s'enregistrer sur le site du Carry Nation afin de recevoir l'adresse mais aussi le code, les dates disponibles et les évènements prévus de la semaine. Avec des pintes à partir de 4 euros et des cocktails aux alentours d'une dizaine d'euros, ce "speakeasy" propose des verres pour tous les palais et toutes les bourses.

CanCan (BORDEAUX)

Au CanCan à Bordeaux le client sera obligé de passer par une ancienne cabine téléphonique qui cache sa porte. Dans ce bar caché de la belle endormie, la carte proposée est composée de produits 100% français. Sur place les amoureux de whisky pourront gouter des breuvages faits en Bretagne, en Corse ou dans la région Lorraine. Autant au niveau des cocktails qu'au niveau musical, les éléments proposés aux clients sont variés.

(7 rue du Cerf-Volant à Bordeaux. Bar ouvert du mercredi au dimanche).

Speakeasy Bar (RENNES)

Le Speakeasy Bar est le premier bar caché de Bretagne. Situé à Rennes, ce bar est dissimulé au sous-sol d'un restaurant. Pour pouvoir y entrer, il faut montrer patte blanche et donner le mot de passe, "Speakeasy", sans quoi l'accès vous y sera refusé.

(47 avenue Jean-Janvier à Rennes. Bar ouvert du jeudi au samedi).

L'origine des speakeasy vient des années 1920 et de la période de prohibition aux Etats-Unis

Commentaires

-