Tour Eiffel: poursuite de la grève mardi soir, nouvelle AG prévu mercredi

"L'infécondité du dialogue social"

Tour Eiffel: poursuite de la grève mardi soir, nouvelle AG prévu mercredi

Publié le :

Mardi 13 Décembre 2016 - 19:34

Mise à jour :

Mardi 13 Décembre 2016 - 19:37
La Tour Eiffel est restée fermée ce mardi suite à un mouvement de grève. Les salariés protestent contre "l'infécondité du dialogue social" avec la direction. Une nouvelle journée de grève est prévu mercredi.
©Andre Ribeirinho/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

La grève à la tour Eiffel se poursuivait ce mardi 13 au soir alors que la reconduite du mouvement sera proposée mercredi matin, a indiqué à l'AFP un représentant de l'intersyndicale. Le personnel de soirée a voté la grève ce mardi en fin d'après-midi, a indiqué un porte-parole CGT de l'intersyndicale CGT-FO, Denis Vavassori.

La reconduite du mouvement sera par ailleurs proposée mercredi 14 au matin à l'équipe de jour et "vu la motivation et l'inquiétude des personnels, la tour Eiffel devrait être fermée demain" mercredi, a ajouté le responsable syndical sans préjuger néanmoins du résultat du vote. Le monument parisien est resté fermé ce mardi à la suite d'un mouvement social.

Le monument symbole de Paris, qui reçoit environ six millions de visiteurs par an, accueille en ce moment, période basse de tourisme, quelque 6.000 personnes par jour.

Une lettre ouverte signée de 200 salariés qui a été adressée à la direction, dénonce le manque de dialogue social, une "absence délibérée de transparence" sur les projets liés à l'exploitation du monument et un "non-respect des accords d’entreprise". Les syndicats s'inquiètent de projets de travaux à venir et d'embauches de cadres quand des embauches de personnel sont "gelées".

Ils notent que le mouvement a été lancé volontairement à une période de moindre fréquentation, alors que la tour reçoit entre 20.000 et 25.000 personnes par jour pendant les vacances scolaires, et ce afin de "laisser cette possibilité de négociation".

La directrice générale de la SETE, Anne Yannic, avait auparavant indiqué à l'AFP avoir "reçu une plateforme de 51 revendications, illisible et incompréhensible, sur des sujets de toutes natures dont certains déjà traités", tout en affirmant que sa porte "restait ouverte". La Tour emploie quelque 300 personnes, divisées en trois équipes.

 

La grève à la tour Eiffel se poursuivait ce mardi 13 au soir alors que la reconduite du mouvement sera proposée mercredi matin, a indiqué à l'AFP un représentant de l'intersyndicale.

Commentaires

-