Acheter un billet de train chez un buraliste: comment ça marche?

Acheter un billet de train chez un buraliste: comment ça marche?

Publié le 09/07/2019 à 18:56 - Mise à jour à 19:02
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

La SNCF et la Confédération des buralistes ont donné lundi 8 le coup d'envoi de l'expérimentation de la vente de billets de train dans les bureaux de tabac. L'objectif est d'offrir un service de proximité qui compensera la baisse du nombre de guichets.

Un paquet de cigarettes, une grille de loto et... un billet de train. Les buralistes devraient progressivement dans les mois qui viennent devenir également des fournisseurs de titres de transport de la SNCF.

Le partenariat doit permettre d'offrir de nouveaux interlocuteurs à des clients qui sont nombreux à se plaindre de la disparition progressive des guichets. Les buralistes frappés notamment par la hausse des prix du tabac pourront y trouver une nouvelle source de revenus et de diversification.

Voir: Attente aux guichets - la SNCF promet des renforts

Le concept est assez simple. Les buralistes seront équipés d'une tablette ou d'un smartphone pour la réservation, ainsi que d'une imprimante qui délivrera un billet sous la forme d'une facturette de carte bleu affichant un code QR.

"Avec 24.500 points de vente dans toute la France proposant une large palette de services (dont bien souvent des titres de transports), le réseau est chaque jour une étape quotidienne pour 10 millions de clients, dont de nombreux usagers des transports", expliquent dans un communiqué commun la SNCF et la Confédération des buralistes. Et d'ajouter: "les buralistes incarnent le commerce de proximité, aux horaires souvent très étendus et avec un très fort maillage territorial. Ils constituent donc des partenaires privilégiés pour TER dans sa stratégie de conquête".

Ce système sera mis en place progressivement, d'abord dans cinq régions test: Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Pays-de-la Loire, Normandie et (PACA). Mais seuls certains établissements de ces régions commenceront à vendre des billets en juillet, avec une montée en puissance prévue en 2020.

S'il permettra notamment de payer ses billets autrement que par carte bancaire et d'avoir un interlocuteur les buralistes ne pourront procéder à aucun échange ni remboursement. Une limite à ce système puisque si l'achat d'un billet de train sur Internet est une démarche aisée, c'est pour les situations plus rares et complexes que le contact d'un humain est souvent préféré.

Lire aussi:

Avant la réforme du rail, le malaise social grandit à la SNCF

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les buralistes pourront bientôt vendre des billets de train.

Fil d'actualités Lifestyle