Alcool: un chercheur britannique veut créer une boisson qui apporte l'ivresse sans la "gueule de bois"

Alcool: un chercheur britannique veut créer une boisson qui apporte l'ivresse sans la "gueule de bois"

Publié le :

Jeudi 06 Octobre 2016 - 07:27

Mise à jour :

Jeudi 06 Octobre 2016 - 07:27
©Jaubert/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

S'enivrer sans souffrir le lendemain? Un chercheur britannique promet que cela sera bientôt possible grâce à la mise au point d'un alcool de synthèse.

L’alcool synthétique va-t-il bientôt révolutionner l’ivresse, et son corollaire beaucoup moins amusant la "gueule de bois"? C’est la promesse faite par David Nutt, un chercheur britannique travaillant à l’Imperial College de Londres, et qui assure travailler à la mise au point d’une molécule qui permettra de s’envivrer sans effet indésirable.

Dans les colonnes du journal The Independant, l’homme explique en effet travailler à la création d’une boisson qu’il appelle "alcosynth", issue de la synthétisation d’une molécule d’alcool. Le breuvage permettrait de ressentir les joies de l’ivresse, pendant environ deux heures, avant que les effets ne se dissipent sans laisser de traces. Ni maux de tête, ni nausées ne viendraient conclure la consommation. L’alcosynth aurait en outre la propriété de ne pas représenter de danger pour la santé lorsqu’elle serait consommée à haute dose.

David Nutt est un spécialiste de la question des produits agissant sur le cerveau puisqu’il a été le spécialiste scientifique des drogues pour le compte du gouvernement britannique. Il avait cependant dû quitter ce poste après avoir affirmé que consommer un cache d’ecstasy n’était "pas plus dangereux que de monter à cheval"

Le chercheur, qui n’a pas encore publié le résultat de ses recherches dans une revue scientifique, espère que l’alcosynth remplacera l’ensemble des autres boissons alcoolisées d’ici 2050. Ce n’est pas la première fois que le projet de créer une boisson alcoolisée qui ne provoque pas la gueule de bois a été annoncé: en janvier 2016, un objectif similaire avait officiellement été atteint… en Corée du Nord, où une liqueur locale au ginseng garantie sans effets secondaires avait été mise au point, une information invérifiable.

 

La boisson miracle serait faite à partir d'un alcool de synthèse.

Commentaires

-