Alerte aux pollens: aucune amélioration sur le front des allergies, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie les plus touchées

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Alerte aux pollens: aucune amélioration sur le front des allergies, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie les plus touchées

Publié le 15/06/2015 à 16:45 - Mise à jour à 17:13
©Lcham/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): DD.

-A +A

Ceux qui sont allergiques aux pollens, et notamment aux graminées, ont souffert en ce début de mois de juin. mauvaise nouvelle: cela ne va pas s'arrêter. C'est l'ensemble de ce début de saison estivale qui s'annonce défavorable.

Les pollens allergènes font de la résistance. Après un début du mois de juin très difficile pour les personnes sensibles, notamment aux "graminées", cette deuxième partie du premier mois de l’été s’annonce… au moins aussi difficile.

Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) a communiqué des prévisions très pessimistes jusqu’au 19 juin au moins. Et un seul coup d’œil sur la carte des zones à risques ne fait quasiment ressortir qu’une seule couleur: le rouge!

Seule la Côte d’Azur semble épargnée, le risque n’y étant que "moyen" (autrement dit, des allergies y sont aussi tout à fait possibles). Le RNSA indique même que pour certains départements de la région Rhône-Alpes, en l’occurrence l’Isère, la Savoie et la Haute-Savoie, la situation devrait être encore plus insupportable qu’ailleurs avec une diversité de pollens qui ne s’arrêtera pas aux seuls graminées.

La cause de ce mois de juin particulièrement défavorable? L’absence de pluie, hormis lors d’épisode orageux qui, eux, au contraire, exacerbent l’expansion des pollens. Tant que la pluie ne sera pas au rendez-vous, la situation ne devrait pas s’améliorer dans les prochaines semaines. Et au vu de la météo dans les jours à venir, la carte de France après le 19 juin devrait une fois encore se parer de rouge sur à peu près toute sa surface…

Pour rappel: même si vous n’êtes pas allergique, vous pouvez ressentir des irritations notamment au niveau des yeux et des voies respiratoires, lorsque la concentration de pollens dans l’air est très importante. Ce qui est précisément le cas.

 

Auteur(s): DD.


PARTAGER CET ARTICLE :


A défaut du parapluie, le mouchoir va être votre accessoire indispensable pour ce mois de juin si vous êtes allergique (et peut-être même si vous ne l'êtes pas).

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-