Alerte canicule: ça chauffe à partir de ce mardi 30

Alerte canicule: ça chauffe à partir de ce mardi 30

Publié le :

Mardi 30 Juin 2015 - 09:35

Mise à jour :

Mardi 30 Juin 2015 - 09:43
©Ugo amez/Sipa
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

Ce mardi 30 marque le début d'une semaine de canicule en France. La chaleur va ainsi s'installer sur l'Hexagone et Météo France a déjà placé 26 départements en alerte orange. De son côté, le gouvernement se mobilise et rappelle les mesures de prévention à adopter.

Aye que calor… La France va vivre une semaine caniculaire à partir de ce mardi 30 juin, date à partir de laquelle, dès 14h, Météo France a placé 26 départements en vigilance orange. La faute à un mercure qui s'entêtera à grimper (dépassant même les 40 degrés localement dans le Sud-Ouest) en journée, tout en refusant obstinément de redescendre la nuit…

L'ensemble de la Bourgogne, de l'Île-de-France et du Limousin, les départements de l'Ain, de l'Allier, du Cher, mais aussi la Dordogne, l'Indre, la Loire, le Loiret, le Lot, le Lot-et-Garonne, le Puy-de-Dôme et le Rhône… n'en jetez plus! Au total, ce sont donc 26 départements qui vont connaître à partir du début d'après-midi de ce mardi un "épisode caniculaire précoce, durable et d'intensité significative nécessitant une vigilance particulière", selon Météo France.

Les maximales atteindront ainsi souvent les 35 degrés et on attend jusqu'à 37 degrés sur Lyon, et 40 degrés voire plus dans le Sud-Ouest tandis que la nuit de ce mardi à mercredi 1er juillet "sera la première avec des minimales souvent au-dessus de 20 degrés", anticipent les prévisionnistes. Un épisode qui s'annonce de plus "durable" et pourrait même se prolonger "jusqu'en fin de semaine".

Le gouvernement a ainsi tenu une réunion interministérielle pour s’assurer que "tout est bien en place et que tous les ministères sont bien mobilisés", afin d'éviter le drame qu'à connu la France lors de la canicule de 2003 qui avait fait plus de 20.000 morts. Marisol Touraine a quant à elle rappelé, ce mardi matin sur France Inter, les "mesures simples de prévention" à appliquer et qu'une plateforme téléphonique dédiée a été activée. "Si les pouvoirs publics sont mobilisés, il appartient à chacun d'entre nous de se mobiliser aussi, d'être attentif à son voisin, à ses proches, aux gens que l'on rencontre", a-t-elle également souligné, rappelant que "la chaleur fait autant de mal que le froid".

 

La semaine sera chaude, très chaude…

Commentaires

-