Allergie: Google installe les prévisions de pollen sur son moteur de recherche et alerte quand le taux est trop élevé

Après la météo...

Allergie: Google installe les prévisions de pollen sur son moteur de recherche et alerte quand le taux est trop élevé

Publié le :

Vendredi 18 Août 2017 - 11:38

Mise à jour :

Vendredi 18 Août 2017 - 12:07
Après la météo, Google se met aux prévisions polliniques. La firme de Mountain View propose aux Etats-Unis depuis mercredi, via son moteur de recherche, des informations sur la présence du pollen dans l'air. Il est également possible de recevoir des alertes lorsque l'air est extrêmement saturé.
©Wikimedia Commons/ @ForestWander
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Google propose depuis mercredi 16, aux Etats-Unis, des prévisions polliniques (qui se rapportent au pollen). Après la météo, l'info trafic, les comparateurs en tous genres et d'autres fonctionnalités, la firme souhaite décidément répondre à toutes les questions des internautes.

C'est suite aux pics de recherche sur les pollens et allergies durant les mois d'avril, mai et septembre que la société Mountain View a décidé de franchir le pasDorénavant, il suffira aux Américains de taper "pollen forecast" dans la barre de recherche Google pour obtenir des "informations régionales et localisées sur le pollen" est-il assuré dans un communiqué. C'est grâce à un partenariat que l'entreprise de la Silicon Valley a obtenu les prévisions, "pour avoir les données les plus à jour et les plus précises, nous avons travaillé avec The Weather Channel pour intégrer leur index pollen et les données prévisionnelles directement dans Google".

Les personnes allergiques aux pollens pourront également être alertées lorsque le taux de pollen dans l'air est trop élevé."Lorsque le taux de pollen dans votre région est particulièrement élevé, vous pouvez recevoir une notification dans l’application Google. Pour les activer, il suffit de faire une cherche sur les niveaux de pollen, les prévisions polliniques ou autre sur Google et d’appuyer sur +activer+ lorsque proposé", explique Google.

Pour l'instant la fonctionnalité n'est disponible que pour les Américains, mais si cette première expérience est une réussite, il n'y a aucune raison que le système ne soit pas étendu à l'Europe.

Cet outil devrait venir en aide à un grand nombre de personnes. En effet, toujours selon Google, un Américain sur cinq serait victime du pollen chaque année. Selon le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), 20% de la population française souffre d'allergies respiratoires.

Une personne sur cinq est victime du pollen aux Etats-Unis, selon Google.

Commentaires

-