Allergies: alerte rouge aux ambroisies en Auvergne-Rhône-Alpes, orange en Centre-Val de Loire

Soyez vigilant

Allergies: alerte rouge aux ambroisies en Auvergne-Rhône-Alpes, orange en Centre-Val de Loire

Publié le :

Mardi 22 Août 2017 - 10:34

Mise à jour :

Mardi 22 Août 2017 - 10:54
Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) a placé une alerte rouge et orange à l'ambroisie sur plusieurs départements des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Centre-Val de Loire vendredi dernier. Elle durera jusqu'à vendredi prochain.
©Wikimedia Commons/ @Louis-Marie Poissant
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Comme tous les ans à la mi-août, le pollen d'ambroisie fait son grand retour. Plusieurs départements des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Centre-Val de Loire ont été placés respectivement en alerte rouge et orange, vendredi 18, à cause de la forte présence d'ambroisie dans l'air. Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) conseille d'être vigilant jusqu'au vendredi 25.

Le RNSA alerte particulièrement sur les départements de la Drôme et l'Ardèche qui sont en alerte rouge et la Nièvre, le Rhône et l'Isère qui sont en alerte orange. "Le risque d'allergie sera élevé à très élevé de Lyon à Montélimar et sur le Nivernais. Un risque moyen bordera cette zone en descendant jusqu'à Nîmes et Avignon. Les quantités de ce pollen porteront aussi à un risque moyen sur la zone localisée entre Angoulême et Périgueux", prévoit le RNSA. Dans le reste de la France, le risque restera faible ou très faible.

BULLETIN ALLERGO POLLINIQUE valable jusqu'au 25 aout! Alerte aux pollens d’ambroisie ! Les pollens d’ambroisie seront...

Publié par Réseau National de Surveillance Aerobiologique (RNSA) sur vendredi 18 août 2017

Ce pollen provoque de multiples dérangements comme la rhinite, qui se caractérise par le nez qui pique, qui coule et des éternuements, de la conjonctivite (qui provoque des yeux rouges, gonflés et larmoyants) mais aussi de la trachéite qui engendre une toux sèche. Les allergiques à l'ambroisie peuvent également souffrir d'asthme (difficulté à respirer) et d'urticaire ou d'eczéma (rougeurs, boutons, démangeaisons). Et comme toutes les allergies, plus le taux de pollen dans l'air est élevé, plus les symptômes sont violents.

Au total, 6% à 12% de la population française est sensible à l'ambroisie et il suffit simplement de 5 grains de pollen par mètre cube d'air pour que les premiers symptômes se manifestent.

L'ambroisie touche entre 6% et 12% de la population française.

Commentaires

-