Antidouleur: la bière serait un remède plus efficace que le paracétamol (surtout à partir de deux pintes)

Antidouleur: la bière serait un remède plus efficace que le paracétamol (surtout à partir de deux pintes)

Publié le :

Mardi 02 Mai 2017 - 17:58

Mise à jour :

Mardi 02 Mai 2017 - 18:02
©Tobias Schwarz/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Boire deux pintes de bière serait plus efficace contre la douleur que de prendre du paracétamol selon une étude britannique. Les scientifiques espèrent pouvoir tirer partie l’action de l’alcool sur la douleur, mais sans les effets secondaires dangereux pour l’organisme.

On pourrait croire à une blague de nos voisins belges, grand producteur de bière, il n'en est rien. Selon des chercheurs de l’université de Greenwich au Royaume-Uni, la boisson houblonnée serait un antidouleur plus efficace que le paracétamol. L'étude, publiée dans la revue médicale The Journal of Pain, conclut que boire deux pintes de bière suffit à atténuer une douleur physique (mal de tête, maux de ventre, etc.) de 25 %, soit plus que le composé chimique médical le plus utilisé en France.

"L'alcool peut ainsi être comparé aux médicaments opioïdes comme la codéine", explique le Dr. Trevor Thompason qui a dirigé l'étude, soulignant également que "l'effet était plus puissant que celui du paracétamol".

Pour parvenir à cette conclusion surprenante, les scientifiques britanniques se sont appuyés sur les données de 18 études différentes à travers le monde. "Les résultats obtenus suggèrent que l'alcool est un analgésique efficace qui offre des réductions cliniquement pertinentes de l'intensité de la douleur, ce qui pourrait expliquer l'abus d'alcool chez ceux souffrant de douleur persistante, en dépit des potentielles conséquences pour la santé sur le long terme", expliquent les chercheurs dans les colonnes du journal The Independant.

Sur la base de ces résultats, les scientifiques espèrent pouvoir prochainement créer des médicaments issus de leurs observations sur l’action de l’alcool sur la douleur, mais dépourvus des effets secondaires dangereux pour l’organisme.

Rappelons à toutes fins utiles que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé et qu'il faut le consommer avec modération. 

Les scientifiques espèrent pouvoir tirer partie l’action de l’alcool sur la douleur.


Commentaires

-