Avalanches et inondations: cinq départements du sud-ouest de la France en alerte orange

Pyrénées

Avalanches et inondations: cinq départements du sud-ouest de la France en alerte orange

Publié le :

Lundi 19 Février 2018 - 17:31

Mise à jour :

Lundi 19 Février 2018 - 18:01
L'Ariège, la Haute-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées sont placées ce lundi en vigilance orange avalanches. Les Landes le sont pour des risques d'inondations.
© JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors qu'une vague de froid est attendue en France à partir de jeudi 22, une perturbation va se faire ressentir dès mardi 20 dans le Sud-Ouest. Ainsi, trois départements sont placés en alerte orange avalanches, un en alerte orange inondations et le dernier en alerte orange avalanches et inondations par Météo France jusqu'à mercredi 21.

Sont concernés l'Ariège (avalanches), la Haute-Garonne (avalanches), les Landes (inondation et crue), les Hautes-Pyrénées (avalanches) et les Pyrénées-Atlantiques (inondation, crue et avalanches). "Les chutes de neige vont se poursuivre sur l'ensemble de la chaîne des Pyrénées jusqu'à mercredi matin, avec une limite pluie-neige qui se situera le plus souvent autour de 1.500 m", précise le prévisionniste. Et d'ajouter:  "A partir du milieu de nuit et mardi en journée, quelques avalanches de grande ampleur pourraient menacer des infrastructures en stations de ski".

Lire aussi - Neige-verglas: fin d'alerte orange pour les départements franciliens

Le risque d'avalanche est classé comme fort, jusqu’à très fort, sur les massifs d’Aspe-Ossau, Haute-Bigorre et Aure-Louron. Il est considéré comme fort sur le Pays-Basque.

Les risques de crue et d'inondation concernent le bassin du Gave d'Oloron et les Gaves réunis, liés aux récentes pluies. "Depuis dimanche, un temps perturbé concerne la moitié ouest du pays et plus particulièrement le Pays basque et le Béarn. Les pluies observées ont engendré de premières réactions sur de nombreux cours d'eau pyrénéens", fait savoir le site de Vigicrues.


Commentaires

-