Bébé: découvrez les prénoms les plus tendances

Bébé: découvrez les prénoms les plus tendances

Publié le 07/02/2018 à 10:49 - Mise à jour à 11:04
©Joanne Collins Photogra/REX/SIPA
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Comme chaque année, l'Insee a classé les prénoms féminins et masculins les plus répandus en France à la naissance département par département. Cette fois-ci, ce sont les Emma et les Jules qui sont les plus donnés aux enfants.

Avant la naissance d'un enfant, les futurs parents passent des heures à chercher LE prénom qui ira le mieux à leur petit bout de chou. Mais il est parfois difficile de se mettre d'accord et d'être sûr de son choix. Pour les aider et leur donner la tendance du moment, l'Insee a classé comme chaque année les prénoms féminins et masculins les plus répandus en France à la naissance.

Pour les filles, c'est Emma (4.730 naissances) qui est le plus donné à la naissance tandis que les parents choisissent plutôt le prénom Jules (5.028 naissances). D'après les chiffres rapportés par France info, les Emma et les Jules sont tellement appréciés par les Français qu'ils arrivent en tête dans respectivement 32 et 34 départements. Ils sont parvenus à détrôner les Louise (4.176 naissances) et les Gabriel (5.869 naissances), en haut du classement l'année dernière.

Grâce aux infographies de l'Insee, il est également possible de découvrir les prénoms les plus tendances département par département. Dans l'Aisne par exemple, c'est le prénom Jules qui arrive en tête chez les garçons et Louise chez les filles. Dans les Pyrénées-Atlantiques, les parents ont plus tendance à appeler leur garçon Jules et leur fille Mila tandis que dans les Landes, ce sont Lola et Gabriel qui sont les plus choisis.

Lire aussi - Toulouse: ils appellent leur enfant Jihad, le prénom signalé au procureur

Comme le rappelle l'Insee sur son site Internet, les parents choisissent librement le ou les prénoms de l’enfant lors de la déclaration de naissance. En particulier depuis 1993, l’officier d’état civil ne peut plus refuser le prénom choisi par les parents. Il peut toutefois avertir le procureur de la République s’il estime par exemple que le prénom nuit à l’intérêt de l’enfant (prénom ridicule ou grossier).

Le procureur peut ensuite saisir le juge aux affaires familiales qui peut demander la suppression du prénom sur les registres de l’état civil. Dans ce cas, le prénom serait également supprimé du fichier des prénoms.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


L'Insee a classé comme chaque année les prénoms féminins et masculins les plus répandus en France à la naissance.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-