Bac 2018 - calculateurs, simulateurs et pronostics: dernière ligne droite

Se rassurer avant l'épreuve

Bac 2018 - calculateurs, simulateurs et pronostics: dernière ligne droite

Publié le :

Vendredi 15 Juin 2018 - 17:52

Mise à jour :

Vendredi 15 Juin 2018 - 18:09
Le coup d'envoi du Bac 2018 sera donné lundi 18 avec la philosophie. Dans cette dernière ligne droite, les candidats cherchent à mettre toutes les chances de leur côté et surtout à se rassurer en étudiant des pronostics de sujet ou en calculant les notes qu'ils devront obtenir selon leurs facilités et les coefficients.
© Martin BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Plus que trois jours avant le coup d'envoi du Bac 2018. C'est donc l'heure des révisions de dernière minute avant le début des épreuves lundi 18 avec la philosophie, traditionnellement la première matière.

Et les candidats ne cherchent pas seulement à combler leur dernières lacunes, mais aussi à se rassurer par des moyens qui peuvent parfois apparaître quelque peu "bricolés". Ils sont ainsi nombreux à chercher en ligne des "pronostics" concernant les sujets susceptibles de tomber. Le terme "fuite" est également très recherché sur Google.

S'il n'existe pas de système magique (et légal) pour connaître à l'avance les sujets, certains sites comme l'Etudiant se basent sur les précédents, les thèmes récurrents, voire recensent les avis de professeurs. Si cette technique permet de dégager quelques thèmes plus probables que d'autres, personne ne peut garantir qu'il n'y aura pas de surprise. Réviser davantage certains sujets peut donc être une bonne idée, mais faire l'impasse sur d'autres est une grosse prise de risque.

Lire aussi: Bac 2018 - la grève SNCF pourrait perturber deux jours d'épreuves (calendrier)

Certains candidats cherchent également à répartir au mieux les quelques jours de révision dont-ils disposent, ou à se rassurer en calculant à l'avance les notes qu'ils doivent obtenir en fonction de chaque coefficient pour avoir la moyenne ou une mention.

Il existe pour cela des calculateurs ou simulateurs en ligne. Même si ce peut être une bonne occasion de travailler ses mathématiques. Se dire lorsqu'on est en section S qu'un 13 en chimie (coefficient 6) permet de n'avoir qu'un 8 en Maths (coefficient 9 avec la spécialité) peut rassurer. Mais ces calculs, s'ils sont effectués avant ou pendant les examens, risquent d'accroître la pression.

Car l'on n'est ni à l'abri d'une mauvaise surprise dans sa matière préférée, ni d'une très bonne performance dans une matière où l'on se juge mauvais. Rappelons que pour le Bac général, le taux de réussite dépasse les 90% depuis 2013.

En plus des révisions, les candidats au bac 2018 cherchent à se rassurer avec d'autres moyens.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-