Bac 2018 et pétitions: cette année, le sujet "trop difficile" est celui de maths

"Harmonisation"

Bac 2018 et pétitions: cette année, le sujet "trop difficile" est celui de maths

Publié le :

Lundi 25 Juin 2018 - 17:09

Mise à jour :

Lundi 25 Juin 2018 - 17:29
Une pétition en ligne demandant une "harmonisation" des notes concernant le sujet de mathématiques (filière S) avait récolté ce lundi près de 70.000 signatures. Une pratique qui s'est largement développée depuis quelques années et a parfois porté ses fruits.
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le sujet de mathématiques de la filière scientifique au bac 2018 était trop difficile selon certains candidats. Une pétition en ligne publiée le soir même de l'épreuve (vendredi 22) et adressée au ministère de l'Education nationale avait rassemblé près de 70.000 signatures ce lundi 25.

Son auteur affirme que "la majorité des élèves, qu’ils soient en spé maths ou non, ont été effarés par la difficulté de l’examen". Une affirmation que l'on peut mettre en perspective puisque ce sont quelque 200.000 candidats qui ont cette année passé les épreuves dans la filière S, dans laquelle les mathématiques représentent le plus important coefficient.

L'auteur de cette pétition évoque "une épreuve jugée trop difficile, notamment comparée à celles des autres centres en 2018 ou encore aux épreuves de métropole des années précédentes" et la "difficulté de l’exercice de spécialité, notions trop abstraites ne ressemblant à aucun type d’exercice habituel (...) ou de géométrie pour l’obligatoire ainsi que la présence de notions telles que la ligne brisée jugée hors programme".

Lire aussi: Bac français - le sujet "pro-vegan" suscite rire et colère

C'est donc au nom des "élèves de métropole ainsi que ceux des centres étrangers ayant traité ce sujet" qu'il demande une "harmonisation" des notes.

Ce type de polémique n'a rien de nouveau. Presque chaque année, au moins un sujet du bac est dénoncé comme "trop difficile". Il n'est d'ailleurs pas rare que des consignes soient par la suite données aux correcteurs, afin de compenser cette inégalité de traitement réelle ou supposée par une notation clémente.

Une pratique dont les candidats semblent avoir bien conscience à l'heure des réseaux sociaux et des buzz. De telles pétitions avaient ainsi été lancées en 2014, déjà pour un sujet de maths en filière scientifique, en 2015 pour la physique, ou encore en 2016 car l'épreuve d'anglais nécessitait de savoir où se situe Manhattan. En 2017, des dizaines de pétitions avaient récolté plus de 30.000 signatures chacune.

L'épreuve de maths pour la série S du bac 2018 a été jugée trop difficile par de nombreux élèves.

Commentaires

-