Bac français 2019: le sujet "trop difficile", vers des notes indulgentes?

Bac français 2019: le sujet "trop difficile", vers des notes indulgentes?

Publié le :

Mercredi 19 Juin 2019 - 08:19

Mise à jour :

Mercredi 19 Juin 2019 - 08:22
© Martin BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Une pétition en ligne publiée lundi 17, juste après l'épreuve anticipée de français du bac 2019, dénonce un sujet trop difficile pour les filières S et ES. Elle demande au ministère de l'Education la consigne de "mieux noter". Elle avait recueilli près de 18.000 signatures ce mercredi 19 au matin.

Sujet "trop difficile", "demande de mieux noter". L'intitulé de la pétition a le mérite d'être facile à comprendre, au contraire, selon son auteur, du sujet de français sur lequel ont planché lundi les élèves de première S et ES.

Dès la première journée d'épreuve, le phénomène s'est illustré. A chaque édition du bac ou presque, au moins l'un des sujets est dénoncé comme trop difficile. Pour l'auteur de cette pétition adressée au ministère de l'Education nationale, les élèves des filières scientifique et économique ont été défavorisés, puisque leur épreuve portait sur la poésie. Ils avaient la possibilité habituelle de choisir entre un écrit d'invention, une dissertation ou le commentaire d'un texte d'Andrée Chedid (voir ci-après), "une femme", précise la pétition, certains ayant apparemment découvert ce détail après l'épreuve.

Voir: Bac 2019 - appel à poursuivre la grève jusqu'au brevet

"Souvent en poésie, les auteurs sont presque inconnus des élèves", soutient le texte, précisant que "les élèves ayant choisi la filière S et ES ne sont pas pour la plupart à l'aise avec la matière du Français et la difficulté de l'épreuve était extrêmement élevée par rapport à la capacité des élèves à raisonner et à connaitre des notions sur la poésie".

Et d'ajouter que le travail effectué tout au long de l'année a été "détruit. (…) On ne peut pas rester les bras croisés devant cette humiliation que subissent les élèves de première S et ES".

Ce mercredi matin, la pétition avait réuni près de 18.000 signatures et son intitulé modifié en "demande d'être plus clément". Un chiffre qui reste cependant modeste pour l'instant au regard de certains précédents. En 2018, une pétition similaire concernant le sujet de Mathématiques de la série scientifique avait recueilli plus de 100.000 signatures.

Ce type d'initiative s'appuie sur des précédents, des consignes ayant déjà été données par le passé aux correcteurs afin qu'ils se montrent indulgents lorsqu'un sujet était finalement jugé plus difficile. Souvent au motif d'harmoniser le niveau de difficulté entre les filières ou les générations.

Cette année, 398.153 élèves de terminale passent le bac général, dont 51% dans la filière S, 34% dans la filière ES et 15% en L. En 2018, le taux de réussite au sein de cette filière avait atteint 91,1%.

Lire aussi:

Bac 2018 et pétitions: cette année, le sujet "trop difficile" est celui de maths

Une pétition en ligne demande de noter avec indulgence l'épreuve du bac Français S et ES.


Commentaires

-