Bientôt l'interdiction de stationner près des passages piétons?

Bientôt l'interdiction de stationner près des passages piétons?

Publié le :

Vendredi 31 Mai 2019 - 11:28

Mise à jour :

Vendredi 31 Mai 2019 - 11:54
© Philippe LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un amendement à la loi Lom devrait être déposé début juin pour interdire de se garer à moins de cinq mètres des passages piétons. Une mesure de sécurité qui impacterait le nombre de places de stationnement en ville.

On en trouve des dizaines dans la plupart des communes françaises. Les passages piétons sont au centre d'un amendement à la loi d'orientation des mobilités (LOM) qui doit être discutée début juin à l'Assemblée nationale. Celui-ci prévoit d'interdire le stationnement des véhicules à moteur sur une distance de cinq mètres autour de ces passages.

En 2017, 138 personnes ont été tuées sur un passage piéton, dont la moitié a plus de 65 ans, selon les chiffres de la Sécurité routière. Il reste donc une nette marge de progrès sur ce point. L'amendement porté par le député LREM du Rhône Jean-Luc Fugit vise à améliorer la visibilité des conducteurs à l'approche de ces zones, un véhicule imposant pouvant masquer l'arrivée d'un piéton. "Cet amendement tend à rappeler que la rue appartient à tout le monde", explique l'élu à Ouest-France.

Voir: Passe Navigo - un stationnement gratuit dans les parkings relais offert 

Il défend une mesure dont le coût serait relativement faible pour les communes, puisque la signalisation de l'interdiction pourrait se faire par un simple marquage au sol. Par ailleurs, les véhicules non motorisés (vélos, trottinettes...) ne seraient pas concernés par l'interdiction puisqu'il n'ont pas le même impact sur la visibilité. 

La mesure implique cependant la perte de quatre places de stationnement par passage piéton, un chiffre non négligeable pour certains centres-villes déjà encombrés et où ces passages peuvent être nombreux. 

L'amendement est encore loin d'être adopté, et la grogne des automobilistes ne devrait pas plaider en sa faveur. Néanmoins, il pourrait donner des idées à certains maires qui sont en effet libre de mettre en place une telle mesure. Une autre, consistant à imposer l'arrêt au niveau d'une "zone tampon" située deux à cinq mètres avant un passage piéton, existe également depuis 2014 et tend à se développer.

Lire aussi: 

Circulation à Paris: une nouvelle amende de 90 euros pour les conducteurs 

Un amendement discuté début juin proposera l'interdiction de stationner près des passages piétons.


Commentaires

-