Blanchiment du pénis: la nouvelle tendance en Thaïlande

Mise en garde des autorités

Blanchiment du pénis: la nouvelle tendance en Thaïlande

Publié le :

Samedi 13 Janvier 2018 - 11:51

Mise à jour :

Samedi 13 Janvier 2018 - 12:01
Une clinique de chirurgie esthétique, située à Bangkok (Thaïlande), propose depuis plusieurs mois à ses patients de se faire blanchir les parties génitales, le pénis et la vulve. Une technique de plus en plus utilisée qui inquiète les autorités du pays.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans certains pays asiatiques, la blancheur de la peau est un critère de beauté et de richesse important. Consciente de ce phénomène, une clinique thaïlandaise, située à Bangkok, a décidé de surfer sur cette vague et propose désormais à ses patients de se faire blanchir le pénis, une technique de plus en plus utilisée ces derniers mois, notamment parmi la communauté LGBT selon les informations rapportées par la BBC.

Concrètement, les chirurgiens utilisent le laser pour dépigmenter la peau, un traitement  d'un coût de 650 dollars (environ 530 euros) qui nécessite plusieurs séances mais dont le succès ne se dément pas. Au total, une centaine de Thaïlandais auraient recours à cette technique chaque mois, des personnes âgées de 22 à 55 ans. A noter qu'il est également possible de se faire blanchir la vulve.

Face à l'engouement des internautes, les autorités thaïlandaises ont donc tenu à réagir, faisant passer un message sur les réseaux sociaux. "Le blanchiment au laser du pénis n'est pas nécessaire, gaspille de l'argent et peut donner plus d'effets négatifs que positifs", a déclaré le ministère de la Santé. En effet, une fois le traitement arrêté, des effets secondaires peuvent survenir. Les patients peuvent voir apparaître des tâches ou bien avoir une inflammation de la zone traitée.

A lire aussi - La statue de cire de Beyonce "blanchie" ou simplement ratée? (photo)

Pour rappel, le culte de la blancheur en Thaïlande est de rigueur: le marché des produits éclaircissants est donc florissant et les publicités en ce sens ne cessent de se multiplier. L'une d'elles avait d'ailleurs créé la polémique en 2016.  Elle mettait en lumière une actrice, nommée Cris Horwang, qui  attribuait clairement sa réussite professionnelle à son teint pâle. 

"Ce n'est pas facile de rester à ce niveau pendant une longue période.Si j'avais arrêté de prendre soin de mon corps et de mon teint blanc, tout ce que j'avais investi aurait disparu", déclarait-elle, des propos qui avaient rapidement indigné les internautes. Considérée comme raciste, la campagne publicitaire avait été retirée peu après. 

Le blanchiment du pénis est de plus en plus populaire en Thaïlande.

Commentaires

-