Boire de l'alcool en petite quantité n'a aucun effet bénéfique sur la santé, selon une étude canadienne

Un mythe s'effondre

Boire de l'alcool en petite quantité n'a aucun effet bénéfique sur la santé, selon une étude canadienne

Publié le :

Samedi 25 Mars 2017 - 15:09

Mise à jour :

Samedi 25 Mars 2017 - 15:11
Vous pensiez que le petit verre de vin en mangeant améliorait votre santé cardiaque? Selon des chercheurs canadiens, vous avez tort. Ce qui ne veut pas dire non plus qu'il est vraiment dangereux de consommer de l'alcool quand la modération de rigueur est respectée. Mais les études qui avançaient un gain auraient une interprétation erronée.
©Flickr Creative Commons
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'était jusque-là une sorte de consensus parmi les études scientifiques proposées au grand public: bien sûr l'alcool était dangereux, mais en consommer une quantité faible, même régulièrement, avait au contraire des vertus bénéfiques. Que ce soit pour les maladies cardiovasculaires, le diabète ou une meilleure immunité contre les rhumes, le petit verre représentait un gain pour la santé.

Or, selon une étude publiée cette fois l'université de Victoria, au Canada, il  n'en est rien. Autrement dit, la consommation d'alcool n'a jamais aucun bénéfique direct sur la santé. Tim Stockwell, le responsable de cette étude le résume d'ailleurs très bien à sa manière: "J'aime boire un verre de temps en temps et je souhaite que ça me fasse du bien... Malheureusement, il y a des raisons d'être sceptique".

Les chercheurs n'ont pas cette fois-ci mené une étude avec un nouvel échantillon, mais au contraire compilé pas moins de 87 études, soit 4 millions de personnes y ayant participé. Et le résultat est, selon les scientifiques, sans appel: il y a un problème d'interprétation dans les résultats qui laissait croire à un effet bénéfique de l'alcool en faible quantité. En effet, les personnes interrogées dans les études sont scrutées dans la durée. Or, beaucoup en vieillissant réduisent leur consommation d'alcool, voir la stoppent, tout en étant considérés par les études comme des buveurs modérés. Par conséquent l'amélioration de leur santé n'est pas comprise comme étant un bénéfice de leur arrêt de l'alcool, ce qui fausse les résultats. Or, la grande majorité des protocoles scientifiques ne prennent pas ce facteur en compte, et ne corrigent pas les résultats obtenus, ceux qui laissent entendre que  boire légèrement peut améliore la santé.

Les chercheurs canadiens rappellent cependant que l'alcool à faible dose n'a pas réellement d'impact négatif, ils nient seulement un quelconque impact positif, comme le confirme Tim Stockwell: "Si vous buvez un verre de vin par jour, cela ne va probablement pas vous faire beaucoup de mal. Faites-le pour le plaisir, mais ne vous rassurez pas en pensant que c'est bon pour votre santé".

Bon pour la santé, le petit verre occasionnel ? Pas vraiment (mais pas très dangereux non plus, avec modération).


Commentaires

-