Comment traiter les allergies au pollen?

Comment traiter les allergies au pollen?

Publié le :

Jeudi 16 Mai 2019 - 17:02

Mise à jour :

Jeudi 16 Mai 2019 - 17:13
©Salom-Gomis Sebastien/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le printemps est maintenant bien là sur une majeure partie de la France. Après un début de mois de mai maussade, les beaux jours ont repris leurs droits. Une mauvaise nouvelle pour les personnes allergiques au pollen.

Avec les beaux jours, les personnes allergiques aux pollens voient leurs symptômes s'intensifier. Si le début du mois de mai a été maussade, le beau temps semble s'être finalement installé durablement sur une majeure partie de la France.

La pluie de début de mois a permis de faire baisser les concentrations de pollen dans l'air et de freiner l'arrivée des graminées.

Mais depuis que le soleil a réapparu, certains départements sont sujets à de plus fortes concentrations.

A voir aussi: Retour des pollens: reconnaître les symptômes de l'allergie

C'est le cas des Landes, des Pyrénées-Atlantiques, des Hautes-Pyrénées, du Gers, du Lot-et-Garonne, du Tarn-et-Garonne, du Lot, de l'Isère et enfin de la Saône-et-Loire qui ont tous été placés en orange sur la carte du RNSA, le Réseau national de surveillance Aérobiologique.

Il est donc primordial de se protéger au maximum des pollens présents dans l'air. Il est ainsi conseillé d'aérer son domicile, de porter des lunettes de soleil pour se protéger les yeux et ne pas faire sécher son linge en extérieur afin d'éviter tout contact avec des pollens.

Certaines personnes allergiques, qui représentent 10 à 20% de la population, ont recourt à des méthodes naturelles pour tenter de traiter leurs symptômes comme l'huile essentielle d'estragon.

Elles assurent en effet qu'une goutte de cette huile dans un mouchoir en cas de crise suffit à apaiser. L'efficacité de ce genre de méthode n'est cependant pas prouvée scientifiquement.

Il est conseillé de se rapprocher de son médecin pour recevoir un traitement adapté, en plus de bien suivre les précautions énumérées ci-dessus. Chaque traitement est différent selon les symptômes des patients. Un protocole de désensibilisation peut aussi être mis en place.

Certains antihistaminiques sont en outre disponibles en vente libre en pharmacie sous forme de sprays, en comprimés ou encore en pommade.

A lire aussi:

Pour contrer les allergies aux pollens au retour du printemps: la désensibilisation

Avec le printemps, les allergies aux pollens refont surface, voici comment les traiter.

Commentaires

-