Compteur Linky: la justice reconnaît un possible effet sur la santé

Compteur Linky: la justice reconnaît un possible effet sur la santé

Publié le :

Mercredi 31 Juillet 2019 - 15:01

Mise à jour :

Mercredi 31 Juillet 2019 - 15:15
© ALAIN JOCARD / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le tribunal de Tours a ordonné l’annulation de la pose, pour raisons médicales, de 13 compteurs Linky, reconnaissant un possible lien avec les symptômes présentés par certains plaignants. Enedis a annoncé faire appel.

Très contesté depuis le début de sa mise en place, le compteur Linky est notamment dénoncé pour les effets qu'il aurait sur la santé des personnes électrosensibles. Celles-ci ont remporté une victoire devant la justice, le tribunal de grande instance de Tours ayant ordonné l’annulation de la pose, pour raisons médicales de ces compteurs concernant 13 plaignants.

Les juges ont notamment retenu concernant un enfant de sept ans que "l'état de fatigue chronique" et "les difficultés de sommeil", attestés par un certificat médical, "pouvaient être en rapport avec le compteur Linky".

Voir: Santé, vie privée, coûts: Linky suscite de nombreuses interrogations

Pour Maître Arnaud Durand, l'avocat des 121 personnes qui avaient saisi la justice en référé cité par Franceinfo, il s'agit d'une "victoire très claire sur le plan scientifique et juridique puisque le tribunal nous dit qu’il est démontré un dommage évident pour ces personnes et un lien de causalité direct entre la pose du Linky et les pathologies présentées par les demandeurs".

Une interprétation contestée par son confrère représentant Enedis, qui a rappelé que l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) avait conclu "en l’état actuel des connaissances, à l’absence de preuve expérimentale solide permettant d’établir un lien de causalité entre l’exposition aux champs électromagnétiques et les symptômes décrits par les personnes se déclarant" électrosensibles.

Les juges semblent pour cette fois avoir considéré que la possibilité d'un lien de cause à effet devait bénéficier aux personnes demandant le retrait de ces compteurs et présentant des symptômes. Cela a cependant été refusé aux 108 autres plaignants. "Le juge botte en touche et nous invite à aller au fond, ce qu’on va faire. On va saisir les juges du fond pour pouvoir invoquer les éléments à charge contre Enedis", a déclaré Arnaud Durand. Enedis a déjà annoncé son intention de faire appel de ce jugement.

Déployé au rythme de 30.000 par jour, le compteur vert anis doit équiper quelque 35 millions de foyers d'ici 2025. L'une des promesses est en effet d'aider les particuliers à maîtriser leur facture d'électricité, qui sera plus proche de la consommation réelle, grâce à des données plus détaillées et plus fréquentes.

Lire aussi:

Haut-Rhin: un compteur Linky prend feu après son installation

Le tribunal a reconnu que certains symptômes "pouvaient être en rapport avec le compteur Linky".


Commentaires

-