Compteurs Linky: le niveau d'ondes électromagnétiques plus de 100 fois inférieur à la norme

Rassurant

Compteurs Linky: le niveau d'ondes électromagnétiques plus de 100 fois inférieur à la norme

Publié le :

Lundi 26 Septembre 2016 - 15:05

Mise à jour :

Lundi 26 Septembre 2016 - 15:10
L'Agence nationale des fréquences a rendu les conclusions de nouvelles séries de mesures concernant le compteur électrique Linky. Selon elle, il ne produirait pas plus d'ondes électromagnétiques que les anciens compteurs. Les niveaux seraient même plusieurs centaines de fois inférieurs à la norme autorisée.
©Alain Jocard/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les tests semblent exclure les risques pour la santé liés aux compteurs électriques Linky, les derniers venus d'ERDF. Ces compteurs étaient en effet suspectés par certains de générer davantage d'ondes électromagnétiques.

L'Agence nationale des fréquences (ANFR) avait donc lancé trois volets d'études et les résultats des deuxième et troisième ont été publiés le 22 septembre dernier. Cette nouvelle série de mesures a la particularité d'avoir été aussi bien menée en laboratoire (deuxième volet) que chez des particuliers "à proximité de 5 compteurs Linky en fonctionnement durant la journée" (troisième volet), précise l'ANFR.

Le premier volet de l'étude publié en mai dernier avait déjà montré que les niveaux d'exposition aux ondes électromagnétique demeuraient très faibles. Et ces nouvelles données vont dans le même sens.

Les mesures effectuées en situation réelle montrent des niveaux de champs magnétiques "entre 100 et 350 fois sous la valeur limite réglementaire"  lors des mesures en volts par mètre et "entre 200 et 600 fois sous la valeur limite réglementaire" en microteslas, l'unité de mesure de l'induction électromagnétique. Les niveaux ont tendance à diminuer à mesure que l'on s'éloigne du compteur.

Ainsi, les émissions d'ondes électromagnétiques ne seraient pas plus élevées que sur les anciens compteurs. Déjà près d'un million d'entre eux ont été installés à travers les foyers de France. A terme, ils devraient être 35 millions.

Le compteur Linky -connecté à Internet- vise à bannir les passages du technicien chargé de relever les compteurs. Concrètement, l'analyse de la consommation se fera à distance. Elle sera mesurée en temps réel et transmise une fois par jour au fournisseur d'électricité ce qui permettra de fournir une facture plus précise que celle basée sur des estimations.

A moyen terme, un module pourra y être ajouté par les clients qui le souhaitent afin de contrôler les objets connectés de la maison.

 

Le compteur Linky, connecté à Internet, était soupçonné d'émettre beaucoup d'ondes électromagnétiques.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-