Confinement et coronavirus: comment annuler ou reporter son mariage?

Confinement et coronavirus: comment annuler ou reporter son mariage?

Publié le 30/03/2020 à 15:34
Petras Malukas / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Alors qu’avec le printemps vient de débuter la haute saison des mariages, des dizaines de milliers de couples français doivent songer au report ou à l’annulation de la cérémonie. Comment procéder et par où commencer pour annuler ou décaler la fête ?

C’est l’un des casse-têtes du confinement lié à la pandémie de coronavirus. Les mariages qui devaient être célébrés dans les semaines à venir ne pourront l'être. Et même lorsque le confinement sera terminé, rien n’assure que les rassemblements importants seront autorisés… Dans ces circonstances, les futurs mariés doivent procéder avec méthode. Première étape : contacter la mairie, le lieu de culte éventuel, et l’espace dans lequel vous pensiez faire la fête. Ceux-ci vous ont d’ailleurs peut-être d’ores et déjà contactés pour vous indiquer l’annulation ou vous proposer un report. Dans le cas contraire, contactez-les rapidement.
Il vous faut ensuite contacter les autres prestataires de votre mariage : traiteur, fleuriste, DJ, coiffeur, photographe, loueur de voiture, hébergeur… Sans oublier vos invités !

Comment se faire rembourser les arrhes versées pour votre mariage ?
Vous avez certainement versé un accompte pour réserver votre salle de mariage, votre traiteur, vos fleurs, etc… Peut-être avez-vous même versé l’intégralité de la somme si la date était proche. Dans ce cas, reportez-vous au contrat signé avec chacun des prestataires. Une clause stipule peut-être la possibilité d’annuler sans frais la prestation en cas de force majeure. Selon l’article 1218 de Code Civil, « il y a force majeure en matière contractuelle lorsqu’un événement échappant au contrôle du débiteur, qui ne pouvait être raisonnablement prévu lors de la conclusion du contrat et dont les effets ne peuvent être évités par des mesures appropriées, empêche l’exécution de son obligation par le débiteur ». Une clause du contrat qui vous sera à l’évidence favorable, puisque vous ne pouviez prévoir l’interdiction de rassemblement et le confinement liés à l’épidémie de coronavirus

Pouvez-vous obtenir un remboursement à l'amiable par le prestataire de votre mariage ?
Si cette clause ne figure pas dans vos contrats, vous pourrez peut-être obtenir de vos prestataires un remboursement partiel ou total de votre acompte, à l'amiable. Cependant, gardez à l’esprit que les prestataires auxquels vous avez fait appel se retrouvent eux-aussi dans une position délicate, devant faire face à un arrêt total de leur activité et donc à une période particulièrement délicate pour leur entreprise.

Trouver une autre date pour votre mariage
L’idéal sera bien entendu de faire preuve de souplesse et de trouver une nouvelle date pour cette journée de fête. Demandez sans tarder à vos prestataires leurs disponibilités dans les mois à venir. Priorité bien entendu à la mairie et éventuellement au lieu de culte, puis à l’espace dans lequel vous avez prévu de faire la fête et au traiteur. Lorsque vous aurez réussi à trouver une date concordante pour ces intervenants essentiels, contactez sans tarder vos invités. En privilégiant un faire-part électronique plutôt que postal.

Des Argentins se marient malgré le confinement... par Internet !
Et à défaut de pouvoir vous marier officiellement, peut-être pouvez-vous, pour marquer le coup, vous inspirer de ces fiancés argentins ? Leur mariage était programmé pour le 28 mars, mais c’était sans compter avec les mesures de confinement décrété dans leur pays depuis le 20 mars. Les deux fiancés ont donc décidé de se dire « oui » malgré tout : deux membres de la communauté évangélique à laquelle ils appartiennent les ont unis par visioconférence… devant 400 invités qui ont assisté la cérémonie via Facebook ou Instagram. Ils profitent depuis de leur lune de miel à domicile, en toute intimité !
 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Un jeune couple de Lithuaniens pose, la bouche couverte d'un masque, après s'être marié pendant cette épidémie de coronavirus

Fil d'actualités Lifestyle