Date de début du Ramadan: pourquoi n'est-elle pas la même partout

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 03 mai 2019 - 21:45
Image
Le croissant de Lune de l'Islam devant la pleine Lune
Crédits
©Giusepe Cacace/AFP
La date de début du Ramadan sera fixée lors de la Nuit du doute pour les partisans de la méthode traditionnelle.
©Giusepe Cacace/AFP

Comme chaque année, la majorité des musulmans sont dans l'incertitude concernant la date de début du Ramadan. L'observation du croissant de Lune lors de la Nuit du doute peut en effet donner des résultats variables, sans compter le fait que certains préfèrent une autre méthode.

La date de début du Ramadan est très attendue par les musulmans de France et du reste du monde. Chaque année la question se pose et chaque année les réponses ne sont pas les même partout. Il existe en effet deux méthodes pour définir le calendrier du mois de jeûne, et des résultats différents peuvent apparaître au sein de l'une d'elle.

Un hadith (commentaire des enseignements du prophète Mahomet) demande aux fidèles: "Ne jeûnez que lorsque vous verrez le croissant lunaire et ne rompez le jeûne que lorsque vous le verrez aussi". Le croissant de lune marque en effet le début du mois dans le calendrier lunaire utilisé par l'Islam.

Voir: Ramadan - une longue tradition aux règles très précises

Traditionnellement, il est donc nécessaire que des représentants du culte observent dans chaque pays le ciel lors de la Nuit du doute (entre samedi 4 et dimanche 5 cette année) pour définir si le croissant est formé. Auquel cas, le Ramadan débute dès le lendemain, sinon il est reporté d'une journée.

Cette méthode est la plus répandue dans le monde, notamment en Arabie saoudite, terre de naissance de l'Islam, et en France. Mais cette observation, si elle respecte le hadith, n'est pas une science exacte. Il est donc possible que les autorités religieuses de différents pays arrivent à des conclusions différentes.

Certains fidèles partisans d'une unification mondiale des dates du Ramadan sont donc partisans du recours à une méthode "scientifique". Les calculs astronomiques permettent en effet de définir à l'avance la position de la Lune. Selon cette technique, le Ramadan débutera lundi 6. Utilisée notamment en Turquie ou dans les Balkans et défendue par certains en France, elle reste minoritaire pour l'instant.

La même question se pose pour la date de fin du Ramadan, sa durée n'étant pas fixe. Une seconde Nuit du doute a donc lieu à sa fin afin de fixer la date de l'Aïd el-Fitr, la fête de rupture du jeune. Pour les partisans de la méthode de calcul, elle tombera cette année le 4 juin. Mais pour les autres, il est possible que le mois sacré ne se termine que le 5 juin.

Lire aussi:

Ramadan 2019: le calendrier et les horaires de début et de fin du jeûne

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.