De nouveaux droits pour les recalés du baccalauréat

De nouveaux droits pour les recalés du baccalauréat

Publié le :

Mardi 27 Octobre 2015 - 15:32

Mise à jour :

Mardi 27 Octobre 2015 - 15:34
Inciter à la persévérance les élèves qui ne parviennent pas à obtenir le baccalauréat du premier coup. C'est ce que souhaite le ministère de l'Education qui vient de publier de nouvelles mesures destinées aux redoublants, pour leur permettre de repasser plus facilement cet examen.
©Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Voilà une nouvelle qui devrait encourager plus d'un bachelier anxieux à l'idée de rater ce grand examen, et ravir ceux qui n'ont pas obtenu le Graal cette année. Le ministère de l'Education vient d'annoncer, via un décret publié ce mardi 27 au Journal officiel, qu'il sera désormais possible aux élèves recalés de conserver, s'ils le souhaitent, leurs notes supérieures ou égales à 10 sur 20 de leurs épreuves écrites lorsqu'ils repasseront l'examen.

Comprendre par là qu'ils "ne subissent alors que les autres épreuves", à condition de se présenter "dans la même série que celle où ils ont obtenu des notes dont ils demandent à conserver le bénéfice". Le texte, qui s'appliquera dès la rentrée 2016, concernera les filières générales et technologiques mais sera limité à cinq sessions suivant la première session à laquelle ils se sont présentés.

Le texte octroie également d'autres droits aux redoublants, qu'ils soient issus des voies générales, technologiques et professionnelles: celui de pouvoir redoubler une fois (une fois seulement) dans leur établissement d'origine, quand il était uniquement stipulé jusqu'ici que "tout élève ayant échoué à l’examen du baccalauréat ou du brevet de technicien supérieur (BTS) avait le droit à une nouvelle préparation de cet examen" -mais pas forcément dans le même établissement. Car il n'est pas rare que certains recalés se retrouvent sans affection de lycée, comme le dénoncent des organisations lycéennes. Désormais, les recalés pourront redoubler leur terminale dans le même lycée.

Enfin, cette nouvelle année de redoublement s'accompagnera d'une dispense de suivre certains cours: "la nouvelle inscription se fera le cas échéant selon des modalités adaptées au niveau des connaissances et compétences que l'élève a acquises dans les matières d'enseignement correspondant aux épreuves de l'examen", précise le décret.

Toutes ces mesures ont pour but de limiter le décrochage scolaire, l'une des priorités que s'est fixée la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem. Aujourd'hui, 140.000 jeunes quittent chaque année le système éducatif sans diplôme équivalent au baccalauréat ou à finalité professionnelle.

Cette année, 87,8% des élèves ont obtenu leur bac, toutes carégories confondues, selon les chiffres du ministère.

 

 

Les recalés du bac pourront le repasser plus facilement.


Commentaires

-