Début de grippe: comment reconnaître les premiers symptômes

Début de grippe: comment reconnaître les premiers symptômes

Publié le :

Lundi 04 Février 2019 - 20:28

Mise à jour :

Lundi 04 Février 2019 - 20:46
©Scott Olson/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Dès les premiers symptômes pouvant être ceux de la grippe, il est souvent conseillé de "tuer" la maladie dès le début. Mais dans la plupart des cas il est déjà trop tard, ou alors il ne s'agit pas de ce virus.

"Tuer" ou "casser" la grippe dès le début des premiers symptômes. La croyance populaire veut que l'on puisse enrayer la maladie dans les premières heures. Toutefois, cela ne repose pas sur une réalité scientifique indiscutable.

En effet, le virus de la grippe reste inactif ou presque durant deux à cinq jours après avoir pénétré l'organisme. Durant cette période d'incubation, le sujet est très contagieux même s'il ne présente aucun symptôme. Lorsque ceux-ci arrivent, ils est donc trop tard pour éviter la maladie.

Courbatures, maux de gorge et de tête, nez bouché... Ces symptômes sont connus. Certains les assimilent à un "début de grippe". Mais s'ils se limitent à ça, il s'agit plus probablement d'un vilain rhume ou d'un état grippal. La "vrai" grippe se distingue par une fièvre importante et une grande fatigue qui surviennent brutalement.

Voir: Grippe, état grippal, rhume: quelle différence?

Difficile donc lorsque l'on ressent des symptômes encore légers de dire qu'il s'agit de la grippe. Mais dans tous les cas, il convient en effet de suivre quelques pratiques rigoureusement puisqu'aucun médicament "miracle" n'existe contre ces virus de l'hiver.

L'hydratation abondante permet de lutter contre les effets de la fièvre. Les tisanes, soupes et autres jus d'agrumes, au-delà de leur réputation de remèdes de grand-mère ,ont donc au moins cet avantage. "Portez des vêtements légers. Bannissez les couettes et édredons: ils font transpirer et risquent de faire grimper votre température", recommande l'Assurance maladie. Le repos est bien sûr impératif. Paracétamol, aspirine ou anti-inflammatoires non-stéroïdiens peuvent soulager mais doivent être pris avec précautions.

Consulter un médecin n'est pas nécessaire si vous ne faites pas partie des personnes à risques (séniors, femmes enceintes, enfants en bas âge, personnes atteintes de maladie chronique), à moins que la fièvre ne dépasse les 40 degrés, qu'aucune amélioration n'intervienne en trois jours ou que des symptômes inattendus surviennent.

Lire aussi:

Grippe: les antibiotiques aident-ils à se soigner?

Grippe: combien de temps durent les symptômes

Grippe ou méningite, les symptômes pour les reconnaître

Lorsque surviennent les premiers symptômes de la grippe, c'est que le virus est là depuis des jours.


Commentaires

-