Données personnelles: les plaintes à la CNIL de plus en plus nombreuses

Données personnelles: les plaintes à la CNIL de plus en plus nombreuses

Publié le :

Mercredi 11 Avril 2018 - 16:35

Mise à jour :

Mercredi 11 Avril 2018 - 16:46
La CNIL (Commission nationale informatique et libertés) a reçu plus de 8.000 plaintes d'internautes en 2017. En première ligne les questions relatives aux données personnelles.
© LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A l'heure où Mark Zukerberg doit s'expliquer sur le scandale impliquant Facebook, le chiffre a un impact d'autant plus fort. Les plaintes concernant l'utilisation des données personnelles sont en nette hausse en 2017.

La CNIL (Commission nationale informatique et libertés, le gendarme de la protection des données) a en effet reçu 8.360 plaintes en un an. Et 27% de ces signalements sont liés à l'utilisations des informations personnelles des internautes. Soit la première cause de recours à la CNIL devant les prospections commerciales (25%).

Lire aussi: Facebook - à quoi vous engagent les conditions générales d’utilisation?

La plupart du temps, il s'agit de demande de rectification ou de suppression de contenus ou de d'identifiants auxquelles le site en question n'a pas donné suite. Mais depuis peu émerge également de nouvelles inquiétudes de la part des usagers et liées aux technologies connectées qui envahissent le quotidien, des écouteurs au réfrigérateur. Ils sont également de plus en plus préoccupés par la communication de leurs informations personnelles à des sites tiers, comme l'a illustré l'affaire Cambridge Analytica.

Le recours à la CNIL est de moins en mois confidentiel puisque depuis 2014, le nombre total de plainte a augmenté de plus de 40%. En trois ans, elle a également reçu 355 demandes de déréférencement de la part de personnes souhaitant voir des éléments les concernant disparaître des moteurs de recherches.

Son rôle devrait prendre encore de l'ampleur dans les années à venir. En effet, le règlement général pour la protection des données (RGPD) doit entrer en vigueur en mai afin d'uniformiser les règles européennes en la matière. Ce qui doit notamment donner des armes supplémentaires aux utilisateurs face aux GAFA (les géants du Web) régulièrement critiqués pour leur manque de transparence ou le non respect des règles en faveur de leurs abonnés.

 

La CNIL a reçu plus de 8.000 plaintes en 2017.


Commentaires

-