Euro 2016: Google Maps cartographie les gares des villes hôtes de la compétition

Euro 2016: Google Maps cartographie les gares des villes hôtes de la compétition

Publié le :

Jeudi 09 Juin 2016 - 14:57

Mise à jour :

Jeudi 09 Juin 2016 - 15:15
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A l'occasion de l'Euro 2016, Google va dévoiler vendredi sur sa plateforme les vues détaillées de l'intérieur de plusieurs gares françaises directement concernées par la compétition de football. L'objectif: faciliter l'arrivée des supporters sur place.

Qui dit évènement exceptionnel, dit moyen unique. A l'occasion de l'Euro 2016, qui se déroule du 10 juin au 10 juillet, Google s'est lancé dans un projet inédit en partenariat avec la SNCF: proposer les vues et plans intérieurs des gares françaises directement concernées par la compétition afin de faciliter l'arrivée des supporters sur place. "C'est un des plus grands partenariats en termes de numérisation des sites de transport", a déclaré le directeur général de Google France, Nick Leeder, cité dans un communiqué. Dans un premier temps, huit gares pourront être visibles dans Google Maps à partir de vendredi 10 et 33 dans Indoor Maps (carte des espaces intérieurs, NDLR). A terme, plus de 3.000 gares françaises seront cartographiées dans Street View.

"Nous attendons 2,5 millions de touristes de plus pour l’Euro 2016. L’intérêt pour nous, c’est de fluidifier le trafic en aidant les voyageurs à préparer en amont leur itinéraire", a confié au site 01net Marie-Caroline Bénézet, directrice du numérique chez SNCF Gares & Connexions. Concrètement, les plans des gares comporteront les boutiques, les restaurants et services. Ils permettront ainsi à ses utilisateurs de pouvoir facilement s'orienter en repérant par exemple où se trouvent les guichets. Sur place, ils pourront également visualiser immédiatement les différents espaces et étages du lieu et savoir où se trouvent les entrées et les sorties.

Pour parvenir à cette opération d'envergure, Google Maps a déployé une petite équipe sur place. Les opérateurs de la firme étaient munis d'un Trekker, un sac à dos bardé de 15 objectifs qui leur permette de numériser tous les espaces en extérieur comme les parvis. Conçu par l’ingénieur français Luc Vincent, cet outil a été imaginé pour photographier les lieux les plus retranchés de la planète. D'autres, en revanche, poussaient un Trolley, un chariot avec un seul objectif permettant de passer en revue les zones intérieures. Après avoir été envoyées sur les serveurs de Google pour être assemblées, les images ont été retouchées: il a fallu flouter les visages et les plaques d’immatriculation.

(Voir ci-dessous la vidéo de présentation des cartographies des gares françaises):

 

Google propose les panoramas à 360 degrés et les plans intérieurs des gares des villes hôtes de la compétition.


Commentaires

-