Euromillions : pourquoi l'Etat va empocher le jackpot non réclamé à Marseille ?

Euromillions : pourquoi l'Etat va empocher le jackpot non réclamé à Marseille ?

Publié le 24/02/2020 à 18:22
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Il avait jusqu’à mardi 18 février 23h59 pour se faire connaître : le propriétaire d’un ticket gagnant à l’EuroMillions enregistré à Marseille a loupé le coche. Et il a définitivement perdu son gain. Mais cet argent n’est pas perdu pour tout le monde puisqu’il est tombé dans la poche de l’État. Une nouvelle règle liée à la loi Pacte, en vigueur depuis mi-novembre 2019. Explications.

Le joueur avait enregistré son ticket au magasin de presse du centre commercial Grand Littoral à Marseille pour le tirage du 20 décembre. Il n’avait pas remporté le Jackpot mais le rang 2 qui, ce jour-là, permettait d'empocher la modique somme de 1.047.023 euros et 20 centimes. Un montant historiquement élevé pour un second lot. Mais qui, donc, ne profitera pas à l'heureux gagnant et n’ira pas non plus dans les caisses de la Françaises de Jeux.

Jusqu’au 15 novembre dernier en effet, les gains non réclamés étaient reversés à la société organisatrice sous forme de fonds de réserve pour des opérations commerciales de la FDJ. Mais, depuis la promulgation de la loi Pacte, si les rangs 1 de l’Euromillions comme du Loto, mais aussi les sommes non réclamées dans le cadre de Mymillion et des codes gagnants du Loto sont bien reversées à ce fond de réserve, tous les autres rangs sont désormais reversés à l’État. C’est également le cas de tous les gains intermédiaires des paris sportifs s’ils ne sont pas réclamés avant la date butoir dite date de forclusion.

En Grande-Bretagne, 30 jours pour réclamer un gain sans ticket
Les joueurs disposent de 60 jours après le tirage pour réclamer leur gain. S’il est assez rare que personne ne se manifeste, la FDJ est confrontée à la situation plusieurs fois par an, y compris pour des gains aussi importants que celui-ci.
Dans d’autres pays, le délai pour réclamer son gain est plus long : 365 jours aux États-Unis, et 180 jours au Royaume-Uni. Notez qu’un Britannique qui aura perdu son ticket peut espérer récupérer son gain s’il se manifeste dans les 30 jours et apporte quelques garanties de sa bonne foi.

 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Un gagnat du rang 2 de l'Euromillions ne s'est pas présenté à Marseille

Annonces immobilières

Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-