Examens: tous les conseils pour gérer le stress

Zen soyons zen

Examens: tous les conseils pour gérer le stress

Publié le :

Jeudi 20 Avril 2017 - 12:50

Mise à jour :

Jeudi 20 Avril 2017 - 16:12
L'été approche à grands pas et les examens aussi, une période où les étudiants, lycéens et collégiens ont bien souvent la boule au ventre. Alors pour gérer cette période de stress le plus calmement possible, le psychanalyste Rodolphe Oppenheimer, partenaire de "FranceSoir", délivre ses conseils.
©Witt/Sipa

Auteur : Rodolphe Oppenheimer avec la rédaction de FranceSoir.fr

  
-A +A

Chaque jour vous rapproche un peu plus de vos examens. Les beaux jours ont tendance à vous détendre mais le calendrier vous rappelle à vos obligations. Depuis la maternelle, ces examens visant à sanctionner un niveau scolaire, vous permettre d’accéder à une profession, est un sujet grave et primordial qui vous procure du stress.

Vous n’êtes pas en retard sur vos révisions, vous êtes motivé et pourtant disons-le clairement ça ne va pas. La boule au ventre, des sueurs inexpliquées, des petits picotements vous assaillent. L’inquiétude tourne à l’obsession, à l’insomnie et pourtant vous avez besoin de vous reposer et de garder toute votre énergie pour continuer à progresser dans votre apprentissage.

>Organisez vos révisions avec méthode

Si vous avez déjà l’habitude de vous astreindre à un rythme de travail, vous possédez déjà tout le matériel pour y parvenir. Il ne s’agit pas de bachoter, d’apprendre par cœur ou de penser à des antisèches, cherchez au cœur de votre savoir et approfondissez votre sentiment de futur diplômé.

Elargissez votre connaissance au-delà de l’auteur, de la formule, tel un détective. Essayez de vous imprégner de l’entourage de l’auteur, de ce qui entoure une œuvre, de la vie d’un philosophe, d’un mathématicien, devenez l’ami invisible de cette vie, quand bien même ce dernier serait mort depuis des siècles. Cette méthode va vous permettre de vous sentir plus proche de ce qu’il vous sera demandé le jour de l’examen.

>N’hésitez pas à en parler autour de vous

Frères et sœurs, cousins, parrain etc., sont à votre écoute et plus prompt à vous aider que vous ne l’imaginez. S’exprimer c’est déjà progresser vers la voie de l’apaisement, même si vous posez la même question plusieurs fois à divers interlocuteurs cela vous soulagera. Ces mêmes interlocuteurs peuvent vous renvoyer une image qui vous permettra d’y voir plus clair dans vos peurs. Dès qu’il y a formulation d’une peur, son intensité diminue.

>Respectez des règles hygiéno-diététiques

Il convient de prendre des temps de pause tous les jours au rythme qui vous conviendra. N’hésitez pas à avoir recours à la méditation, à la relaxation ou aux activités sportives. Apprenez à respecter votre sommeil, à ne pas sauter de repas. Restreignez toutes les substances excitantes, ne restez pas terré chez vous tout seul. Profitez de vos pauses pour voir des amis ou des relations. Le travail que vous conduisez doit être récompensé pour une journée de révision ainsi accordez-vous un temps de détente avec un ami. L’idée du stress s’apparente couramment à de l’angoisse, cependant prenez votre stress comme un tonus supplémentaire pour aller encore plus loin dans votre démarche de réussite

>Faites un sport d'endurance

Refaire ou continuer à faire du sport d'endurance est solidement conseillé: cyclisme, course à pied, natation, marche rapide. En effet, la pratique d’un sport d'endurance convertit la sécrétion de certains neurohormones dans le cerveau et ces transformations ont une conséquence bienfaisante sur le caractère. La sérotonine est accrue lors de pratiques sportives. La fabrication d'endorphines qui délivre un sentiment de mieux être, qui se veut parfois euphorisant, peut augmenter jusqu'à quatre fois la somme normale lors d'activités physiques en lien avec l’endurance.

>Arrêtez les excitants ou les stimulants

Tabac, café et alcool augmentent l'anxiété par leur propriété stimulante, prenez du décaféiné à la place du café, ne pas s’alcooliser. L’exposition à la lumière du soleil augmente les taux de neurohormones dans votre cerveau de façon très bénéfique en particulier la sérotonine qui joue un rôle majeur dans le renforcement du caractère, exposez-vous au soleil ou à l’air frais en faisant par exemple des ballades salutaires. Il est temps de vivre, enfin libre, pour avancer vers une belle réussite. Celle-ci sera pleine et entière pour votre plus grand bonheur et la satisfaction d’un travail réussit et bien mérité.

Cet article a été rédigé par Rodolphe Oppenheimer en partenariat avec "FranceSoir". Retrouvez plus d'informations à propos de l'auteur sur son site en cliquant ICI.

Auteur : Rodolphe Oppenheimer avec la rédaction de FranceSoir.fr

 
Les examens, c'est dans quelques mois seulement.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose: