Exclu FranceSoir: les Français accrocs à leurs avertisseurs de radars

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Exclu FranceSoir: les Français accrocs à leurs avertisseurs de radars

Publié le 09/03/2017 à 13:08 - Mise à jour le 13/03/2017 à 12:34
©Denis Charlet/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon une étude réalisée par le comparateur d'assurances Minute-Auto.fr et dévoilée par "FranceSoir", seul 12% des conducteurs français de moins de 45 ans ne posséderaient pas d'avertisseur de radar. Près de la moitié des utilisateurs s'en serviraient même pour chaque trajet.

Les radars, notamment les automatiques, sont devenus en quelques années un spectacle habituel sur le bord des routes françaises. Tout autant que la présence d'un avertisseur de radars à l'intérieur du véhicule.

En effet, selon une enquête menée par le comparateur d'assurances Minute-Auto.fr, 88% des conducteurs français âgés de 18 à 45 ans en posséderaient un. Ce qui ne signifie pas pour autant qu'ils l'utilisent dans chaque situation. Mais pour une part importante de ces automobilistes, le consulter est un réflexe.

Ainsi, 48% des personnes interrogées disent utiliser leur avertisseur de radar systématiquement. Ils sont 27% à ne l'utiliser que "de temps en temps", 21% uniquement pour "les longs trajets", et 4% à ne l'utiliser que rarement.

L'objectif? Eviter le flash et l'amende qui va avec est bien sûr la principale raison invoquée par les conducteurs, dans 64% des cas. Mais les avertisseurs proposent également d'autres services, notamment pour prévenir des dangers sur la route (accident, véhicule immobilisé, obstacles...). Un service prisé par 17% des utilisateurs tandis que 10% s'en servent aussi pour éviter les bouchons, 7% comme GPS et 2% pour d'autres fonctionnalités.

Les détecteurs de radar étant interdits au contraire des avertisseurs, ces outils et applications reposent sur le partage de l'information au sein d'une communauté d'utilisateurs. En cela, le système serait fiable selon l'étude puisque 44% des conducteurs signalent les radars "systématiquement" et 30% "régulièrement" contre 18% "rarement" et 8% "jamais".

Par ailleurs, 63% d'entre eux disent avoir déjà signalé un radar sur les réseaux sociaux. Une pratique dont la légalité avait fait débat, mais en faveur de laquelle la Cour de cassation a finalement tranché.

L'engouement pour les avertisseurs profitent essentiellement à deux marques. L'application Waze regroupe 64% des utilisateurs et Coyote 32%.

Enquête réalisée en février 2017 sur un panel de 1.221 Français dâgés de 18 à 45 ans).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Selon l'étude, 88% des conducteurs de moins de 45 ans possèdent un avertisseur de radar.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-