Facebook développe son service de vidéo en direct pour smartphone

Facebook développe son service de vidéo en direct pour smartphone

Publié le :

Jeudi 07 Avril 2016 - 10:58

Mise à jour :

Jeudi 07 Avril 2016 - 13:07
©Dado Ruvic/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Après Meerkat et Periscope, l'application de Twitter, Facebook se lance dans le service de vidéos en direct depuis un smartphone. Mercredi, le réseau social a présenté les améliorations à sa plateforme Facebook Live.

Décidemment, Facebook n'est jamais à cours d'innovation. Après les alternatives au bouton "J'aime", mises en place en février dernier, le réseau social se penche désormais sur les vidéos en direct depuis un smartphone. Mercredi 6, il a présenté une série d'améliorations ajoutées à sa plateforme Facebook Live. Lancée en août 2015, cette dernière a longtemps été réservée à quelques célébrités et seulement aux Etats-Unis. En janvier, le service a été étendu dans une trentaine de pays pour les possesseurs d'iPhone et d'iPad. Puis, fin février, une application pour Android, le système d'exploitation mobile de Google, a été lancé.

A la mise à jour du service s'ajoutent de nouvelles options, comme des filtres se superposant à la vidéo comme le fait déjà Instagram, ou la possibilité de dessiner, comme sur Snapchat. Pour donner plus de visibilité aux vidéos diffusées, un nouvel espace recensera ainsi les "lives" les plus populaires et ceux créés par les amis des utilisateurs et les personnalités qu'ils suivent. L'utilisateur pourra y repérer facilement les vidéos susceptibles de l'intéresser grâce à un classement par thèmes et inviter ses amis à les regarder en même temps que lui. Enfin, des vidéos live seront disponibles pour les groupes depuis la page Evènement. Ainsi, la diffusion sera réservée aux membres du groupe ou aux personnes invitées à un évènement.

Pour Facebook, la diffusion en direct est une évolution naturelle de la stratégie visant à offrir des contenus plus immersifs et interactifs aux utilisateurs. D'après Fidji Simo, une des responsables de produits chez Facebook, Live a été bien reçue par le public, les vidéos en direct recevant dix fois plus de commentaires que les vidéos préenregistrées. L'application a également été largement utilisée par les célébrités ou les médias, assure-t-elle. "Les célébrités l'adoptent beaucoup, avec beaucoup d'entre eux qui font des questions-réponses, des athlètes qui montrent leur entraînement, des chefs qui font des démonstrations de cuisine", détaille-t-elle, citée par L'Express.

"Nous avons aussi beaucoup de médias qui annoncent des nouvelles de cette manière, ou vous emmènent dans les coulisses", poursuit-elle, évoquant des diffusions aux Oscars ou des présentateurs continuant une discussion sur Facebook après la diffusion de leur programme à la télé. Ainsi, "c'est à la fois complémentaire (avec la télévision) et un moyen pour les gens d'avoir un angle différent".

Il y a encore deux ans, la diffusion de vidéos en direct sur Internet ne s'effectuaient que depuis un ordinateur. Jusqu'au lancement de Meerkat fin 2014, puis de Periscope, l'application de Twitter.  Ce n'était donc qu'une question de temps avant que Facebook ne s'y mette également. D'autant plus que la vidéo est "l'une des choses qui me passionnent le plus",  déclarait Mark Zuckerberg, fin février. Mais si Facebook, qui compte cinq fois d'utilisateurs que Twitter, devrait rapidement devancer Periscope, le réseau social devra bientôt affronter un rival de taille: YouTube. La plateforme de vidéos de Google devrait se lancer sur le marché rapidement. D'après Le Monde, le cabinet eMarketer estime que vidéos en ligne devraient engranger plus de 13 milliards de dollars (11,5 milliards d’euros) de recettes publicitaires en 2018. On comprend donc pourquoi personne ne veut être laissé pour compte. 

 

Facebook compte cinq fois plus d'utilisateurs que Twitter.


Commentaires

-