France-Belgique: Hazard contre Johnny, La RATP défie les transports bruxellois

France-Belgique: Hazard contre Johnny, La RATP défie les transports bruxellois

Publié le :

Mardi 10 Juillet 2018 - 18:00

Mise à jour :

Mardi 10 Juillet 2018 - 18:06
Alors que la France et la Belgique s'affrontent ce mardi en demi finale de la coupe du monde, c'est aussi l'honneur de la RATP et celui de la régie des transports bruxellois qui sont en jeu. Elles ont en effet fait un pari sur l'issue du match, avec gage à la clé.
© LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

A quelques heures de France Belgique, la tension monte et l'heure est au "chambrage" autour de cette rencontre entre voisins. Et personne ne semble être épargné par la vague, pas même les régies de transports de Paris et de Bruxelles.

La RATP et son alter-ego de la capitale belge, le STIB-MIVB, se sont ainsi livrés à un petite échange amical. Et les deux camps se sont même lancé dans un pari original sur l'issue du match.

Cela a débuté avec un détournement sur le compte Twitter de Serge Lapin (le petit animal rose de la RATP qui met en garde les enfants contre les portes qui peuvent "pincer très fort"). On peut y voir depusi lundi 9 la station Herrmann-Debroux rebaptisée par Serge  "Griez-Herr-Mann-Debroux".

Le STIB-MIVB a décidé de répondre par un calembour un peu moins alambiqué et un défi. Celui de rebaptiser, en cas de victoire belge la station Saint-Lazare en "Saint-Hazard", en hommage au meneur des Diables rouges Eden Hazard.

"Pari tenu", a répondu Serge Lapin, mais à condition que la régie des transports bruxellois accepte également un gage en cas de victoire française: diffuser sur son réseau une chanson du plus français des Belges, Johnny Hallyday. En l'occurrence l'hymne de la décevante coupe du monde 2002 Tous ensemble.

Lire aussi: travaux estivaux pour la RATP, de nombreux tronçons fermés

Le gant a été relevé, reste à savoir si la RATP avait vraiment donné mandat à ce compte Twitter pour s'engager sur un changement de nom, même temporaire, d'une station, et si le STIB-MIVB serait prêt à s'attirer les foudres de supporters déçus en fêtant la victoire des Bleus.

L'Equipe de France joue ce mardi soir pour une troisième finale de coupe du monde, 20 ans après l'épopée de 1998 et 12 ans après la déception de 2006. La Belgique cherche à obtenir enfin un premier sacre et à concrétiser les espoirs qu'a donnés depuis quelques années l'éclosion d'une génération exceptionnelle dans ce pays six fois moins peuplé que la France.

La RATP et la régie des transports bruxellois se sont chambrés sur Twitter avant France-Belgique.


Commentaires

-