Frelon asiatique - piège, piqûre, différence avec le frelon européen: tout savoir

Frelon asiatique - piège, piqûre, différence avec le frelon européen: tout savoir

Publié le :

Samedi 21 Avril 2018 - 11:41

Mise à jour :

Samedi 21 Avril 2018 - 12:56
Le frelon asiatique est devenu depuis quelques années l'un des désagréments des beaux jours. Sa piqûre est réputée plus douloureuse que celle du frelon européen et il est difficile à éradiquer. Mais un nouveau piège pourrait peut-être y parvenir.
©Flickr/Creative Commons
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le frelon asiatique est une petite bête qui fait beaucoup de bruit à chaque période estivale. Face à cet invité indésirable, les pièges se multiplient tandis que beaucoup craignent davantage sa piqûre que celle de son cousin le frelon européen. 

Arrivé en 2004, Vespa Velutina, de son nom scientifique, est considéré depuis 2012 comme une espèce "exotique envahissante et indésirable" par les pouvoirs publics. Il est en effet un ennemi mortel des abeilles locales qui ne sont pas taillées pour faire face à ce prédateur.

Autant d'éléments qui ont donné au frelon asiatique une sinistre réputation. Toutefois, si sa prolifération doit être enraillée, une partie des craintes relèvent du fantasme. Il est en effet présenté comme plus dangereux ou agressif que les autres hyménoptères (guêpes, abeilles, frelons européens). 

Pourtant, la piqûre du frelon asiatique, si elle peut être plus douloureuse, n'est pas plus dangereuse que celle du frelon européen. Elle contient en effet la même dose de venin. Et les experts considèrent que Vespa Velutina n'est pas particulièrement agressif dès lors qu'on ne s'approche pas trop de son nid. De plus, il n'est pas actif la nuit contrairement à son cousin.

Lire aussi: Frelon asiatique - l'expansion pourrait être enrayée

Si une quinzaine de morts par piqûre d'hyménoptère sont recensées chaque année en France, il s'agit essentiellement de personnes allergiques. Une seule peut alors être mortelle. Reste que comme pour les guêpes ou les abeilles, une attaque massive de toute une colonie peut être mortelle pour n'importe qui.

On reconnaît le frelon européen à son abdomen presque entièrement jaune avec dessins noirs, ses pattes rousses, son thorax noir et roux sa tête rousse et son visage jaune. Le frelon asiatique, de son côté, a la tête noire et le visage jaune orangé, le thorax noir, des "chaussettes" jaunes sur les pattes et un abdomen noir avec une large écharpe jaune orangé. Il a également la particularité de préférer faire son nid haut dans les arbres.

Il a commencé par coloniser le Sud-Ouest de la France mais on peut désormais le trouver dans presque tout le pays. 

Il est en effet difficile de le tuer en dehors de son nid, les pièges risquant de nuir aux autres hyménoptères faute d'appât sélectif. Un apiculteur du Finistère pense cependant avoir la solution. Son piège conçu comme une nasse à poissons lui a permis, assure-t-il à Franceinfo, d'attraper plus de 1.000 frelons asiatiques en une saison sans nuire aux autres insects. Il présentera son invention au prochain concours Lépine.

Le frelon asiatique est une espèce envahissante mais sa piqûre n'est pas plus dangereuse que celle du frelon européen.


Commentaires

-