Gare de Lyon: la SNCF installe un tableau des dernières volontés

Gare de Lyon: la SNCF installe un tableau des dernières volontés

Publié le :

Lundi 08 Août 2016 - 11:01

Mise à jour :

Lundi 08 Août 2016 - 11:05
©Twitter
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La SNCF a eu la fausse bonne idée de mettre en place dans le hall de la gare de Lyon à Paris un grand tableau noir où les voyageurs peuvent inscrire leurs dernières volontés. Cette initiative est toutefois loin de faire l'unanimité en raison du contexte actuel.

L'initiative peut paraître étrange, surtout en pleine période d'état d'urgence. A la surprise générale, la SNCF a récemment eu l'idée d'installer dans le hall de la gare de lyon à Paris un grand  tableau noir où les voyageurs peuvent inscrire leurs dernières volontés avant de mourir. D'après Gares & Connexions, branche de la SNCF gestionnaire du site, ce projet participatif est  un moyen de "créer du lien et d'enrichir le quotidien" de ses gares. Seulement voilà: dans le context actuel et face à la menace terroriste élevée, certains ne voient pas cette initiative d'un très bon oeil.

Cette drôle d'idée n'a pas tardé à faire réagir les internautes sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, certains se sont montrés étonnés voire révoltés par cette démarche de "mauvais goût". "Comme la @SNCF ne protège toujours pas les trains elle opte pour cette solution!", a par exemple écrit l'un d'eux tandis qu'un autre déplore la "complaisance mortifère de notre société". Mais pour Gares & Connexions, la décision de mettre en place ce panneau a été mûrement réfléchie. "On travaille à ce projet depuis près de deux ans. Après les attentats, nous nous sommes évidemment demandé s’il fallait l’annuler. Mais nous avons finalement estimé que non, parce que la vie continue", a-t-elle expliqué au Parisien.

Interrogée également par le site Slate, la filiale de la compagnie ferroviaire a estimé que cette démarche, jugée non pertinente par certains, "n’a pas vocation à faire écho à l’actualité, quelle qu’elle soit" mais demeure "bien consciente que pour certains cela fait inévitablement écho aux émotions que suscite cette actualité".

Intitulé "Before I die (avant de mourir)", ce panneau est inspiré de l’œuvre de l’artiste américaine Candy Chang qui l'avait inauguré en 2011 à la Nouvelle-Orléans après la perte d’un de ses proches. Depuis 1.000 panneaux similaires ont été installés dans 70 pays. A Paris, le tableau est inspecté quotidiennement afin d'éviter les propos qui n'ont pas lieu d'être. Il restera en place jusqu'à fin septembre avant une éventuelle installation dans d'autres gares.

 

Dans le hall principal de la gare de Lyon à Paris, des tableaux noirs demandent aux voyageurs d’indiquer leurs dernières volontés avant de mourir.


Commentaires

-